MENU
Accueil
Et si : NTM ne s’était pas séparé après le 4ème album
Écouter le direct
NTM - studio Canal  avant l'émission "Le Grand Journal"
NTM - studio Canal avant l'émission "Le Grand Journal" ©AFP

Et si : NTM ne s’était pas séparé après le 4ème album

On a imaginé un autre monde où NTM a sorti un 5ème album.

Les univers parallèles n’existent pas que chez Marvel. Le rap français aussi a ses réalités alternatives, dans lesquelles les évènements ne se sont pas déroulés de la même manière. Dans un autre monde, NTM n’a pas périclité après son quatrième album ; Booba et Kaaris ne se sont jamais croisés à Orly ; Vincent Cassel a remplacé son frère au sein d’Assassin ; Ninho n’a jamais enregistré le moindre featuring … 

Dans le monde réel, le Suprême NTM a livré 4 véritables albums entre 1991 et 1998, avant d’agrémenter sa discographie avec des captations de concerts, et des compilations / best-of. Contractuellement, le groupe était pourtant lié avec sa maison de disques pour 5 véritables albums, et le projet au format hybride Le Clash, compilation de remixs avec deux inédits, sorti en 2001, peut difficilement être considéré en tant que tel. Le duo Joeystarr - Kool Shen a certainement pu trouver une entente avec Epic / Sony pour éviter de livrer ce fameux cinquième album tout en continuant à exploiter l’image du duo à travers des concerts et tout un tas de produits dérivés (livres, pop-up store, film, série, etc). Dans un univers parallèle, Sony Music ne s’est pas satisfait de cette situation pourtant rentable, poussant Kool Shen et Joeystarr à enregistrer coûte que coûte un cinquième album. 

Après la tournée de 1998 et l’album live qui en résulte en 2000, Joeystarr et Kool Shen commencent à montrer des signes de mésentente. Dix années de vie commune ont eu raison de la dynamique du duo, chacun préférant se concentrer sur ses affaires en solo : l’un lance B.O.S.S, l’autre IV My People, et les chemins sont donc destinés à se faire séparément. Chez Epic, on multiplie les réunions de crise : le rap est en train d’exploser, les radios et les maisons de disques s’arrachent les artistes, et une nouvelle génération cumule les succès et les certifications (Lunatic, la Fonky Family, Sniper …). Il n’y a donc aucune raison de laisser filer cette véritable poule aux œufs d’or qu’est le Suprême NTM. 

De nombreux spécialistes sont consultés, et une équipe se met en place. Deux psychologues, un spécialiste de la négociation de prise d’otage, quatre médiateurs, trois spécialistes en thérapie de couple, une dizaine d’avocats et de juristes, se réunissent pour travailler Joeystarr et Kool Shen au corps. Pendant 14 mois, les relations conflictuelles entre les deux rappeurs sont analysées, décortiquées et démêlées par cette petite armée de la paix. Malgré de nombreux séminaires et moult séances de réconciliation, rien ne permet de dégeler le froid entre les deux ex-complices, qui refusent catégoriquement de se rencontrer pour mettre les choses à plat. 

Le destin et l’absence de scrupules de Thierry Ardisson feront donc le travail à la place des professionnels de la thérapie de couple : réunis sans le savoir sur le plateau de Tout le monde en parle, Bruno et Didier se toisent du regard pendant de longues secondes, dans un climat de tension palpable qui laisse craindre le pire. C’est Joeystarr qui finit par briser la glace : “à toi aussi, ils te cassent les couilles, tous ces psychologues à la con ?. Une accolade chaleureuse finit par acter la réconciliation du groupe devant la France entière. En quelques semaines, tous les morceaux sont recollés, et les choses s’accélèrent d’elles-mêmes, comme quand vieux couple se retrouve pour rattraper le temps perdu : FMP et B.O.S.S fusionnent et deviennent l’entité FYMS (Fuck Your Mother Strategyz), les deux marques de vêtements fondées par l’un et l’autre font de même et donnent naissance à Com-High, et Joeystarr se fait même tatouer le visage de Kool Shen sur le ventre, juste à côté du scorpion.  

L’idée d’enregistrer un nouvel album fait naturellement son bout de chemin, mais le contexte a changé. D’abord, toute une nouvelle génération de rappeurs s’est imposée. NTM n’est plus LE groupe phare du rap français, et doit composer avec cette concurrence ambitieuse. Ensuite, l’âge du duo pose question et fait débat chez les auditeurs : peut-on continuer à rapper après trente ans ? Enfin, on critique le prétendu opportunisme de cette réconciliation. Certains avancent que les deux rappeurs seraient toujours en froid, mais qu’ils accepteraient d'apparaître ensemble en public pour continuer à vendre des disques. Après des dizaines de refus, Kool Shen accepte de suivre Joeystarr dans l’aventure 60 jours 60 nuits, une émission de télé-réalité qui suit en parallèle le quotidien du Suprême NTM et celui de Francis Lalanne. L’objectif est clair : prouver aux téléspectateurs que la complicité entre les deux rappeurs est bien réelle. C’est un échec cuisant, les puristes du groupe dénonçant cette participation à une émission racoleuse, et leurs détracteurs les enfonçant encore un peu plus sans regarder une seule minute du programme. 

En coulisses, l’amitié entre les deux compères est bien réelle, mais leur entente artistique est de plus en plus difficile. Malgré l’envie de bien faire et la bonne volonté de l’un et de l’autre, le travail sur l’album est un long jeu de compromis. Une solution audacieuse finit tout de même par s’imposer en 2004. Le Suprême NTM enregistre un double-album : sur le CD1, Kool Shen a la main sur la direction artistique ; sur le CD 2, c’est Joeystarr qui impose ses choix. C’est un véritable coup de génie marketing, puisque trois versions différentes de l’album sont commercialisées : “Blanc et Noir” contient uniquement le CD1 ; “Noir et Blanc” contient uniquement le CD2 ; enfin, l’album complet réunissant les deux disques s’intitulé “La différence ne se voit que dans les yeux des bâtards". Il s’agit à la fois d’une référence à un des premiers morceaux du groupe, d’un moyen de souligner efficacement le contraste entre les deux personnalités, mais aussi de tacler frontalement les détracteurs du groupe. 

Véritable triomphe commercial, ce cinquième album devient le plus vendu de la discographie du Suprême NTM. Après de longues négociations, le groupe prolonge son contrat avec Sony Music. Désormais liés pour deux albums de plus, Joeystarr et Kool Shen prennent leur temps. Ils savent qu’ils doivent se renouveller mais refusent de céder aux tendances du rap français de la deuxième moitié des années 2000. Encore une fois des incompatibilités empêchent le duo d’avancer main dans la main : Kool Shen est de plus en plus attiré par la production de jeunes artistes, Joeystarr voudrait se concentrer sur le live. 

Encore une fois, un compromis est trouvé : sur le sixième album du groupe, publié en fin d’année 2007, les deux rappeurs ne partagent réellement que trois morceaux, dont deux avec des invités (Salif et Exs sur le titre 92-93 et Diam's et Sinik sur le single Popopop !). Kool Shen a droit à trois titres en solo, Joeystarr à deux solo et une interlude, et le reste de la tracklist est composé de featurings impliquant soit l’un soit l’autre : Kool Shen feat Jeff le Nerf, Kool Shen feat Oxmo, Joeystarr feat Nathy, Joeystarr feat Sniper, etc. Crédité NTM & friends, et intitulé “Nique ta mère devient : Niquez vos mères”, cet album est celui de l’unité du rap français.Pensé comme un moyen de transmettre le flambeau du Suprême NTM aux plus jeunes générations, il est cependant mal reçu par le public et la presse. Les singles avec des grosses têtes d’affiche cartonnent, forcément, mais l’impression de compilation déguisée en album domine. La crise de l’industrie du disque n’arrange rien, et l’aventure du groupe semble toucher à sa fin. 

Après une tournée en 2008-2009, les deux rappeurs ralentissent le rythme. Le “constat d'urgence” qui motivait leurs premiers albums n’a plus vraiment de sens pour eux, et chacun se concentre sur sa carrière en solo : Joeystarr se lance dans le poker, Kool Shen se concentre sur le cinéma. De nouvelles rumeurs de séparation éclatent, et ne sont pas démenties. En 2010, Kool Shen est invité sur L’école des points vitaux de la Sexion d’Assaut, pour participer au single Désolé. Le rappeur conclut son douze-mesures sur une rime qui ruine tous les espoirs des fans : Papa, Maman, désolé, y’aura pas de septième album du Suprême". 

Pendant trois ans, Kool Shen et Joeystarr s’envoient des piques à distance, que ce soit sur les plateaux de télévision, ou en musique -à l’image du couplet assassin de Joeystarr sur l’album Paris Sud Minute du groupe 1995. C’est à nouveau une situation d’urgence qui va raviver la flamme du Suprême NTM. En 2013, en plein débat sur le mariage pour tous, alors que les débats entre politiques animent les médias et qu’une partie des français manifestent pour soutenir ou au contraire rejeter cette loi, Kool Shen et Joeystarr décident d’agir. Le 23 avril, ils deviennent le premier couple d’hommes marié officiellement. L’union est célébrée à la mairie de Saint-Denis, et constitue l’un des évènements médiatiques majeurs de l’année. Il s’agit d’un mariage purement symbolique, qui n’est pas consommé : Joeystarr comme Kool Shen réaffirment publiquement leur hétérosexualité, leur but étant simplement de soutenir le mouvement. La demande d’annulation du mariage est d’ailleurs déposée moins de 48 heures plus tard. 

Malgré des relations assainies, les deux rappeurs ne collaborent plus ensemble pendant une longue période, chacun se consacrant à ses propres activités. Près de 20 ans s’écoulent avant que la maison de disques, après avoir édité au total dix-huit best-of et disques live, ne vienne frapper à la porte pour réclamer ce fameux septième album. Après trois ans de négociation, Kool Shen, 70 ans, et Joeystarr, 68 ans, acceptent d’entrer en studio pour enregistrer l’album 2036 : j’appuie toujours sur la gâchette, ultime page de leur discographie. La tracklist se termine sur le titre Le Monde d’hier … et de demain, une version à peine corrigée du Monde de demain, un texte qui, étant donné l’évolution de la société, se révèle encore plus actuel qu’en 1991, et termine sur un message d’espoir adressé aux nouvelles générations : “le monde de demain, quoi qu’il advienne vous appartient.