MENU
Accueil
"Elle a réussi parce qu'elle est blanche" : Diam's réagit
Écouter le direct
Diam's - concert de soutien à HaÏti (MIGUEL MEDINA )
Diam's - concert de soutien à HaÏti (MIGUEL MEDINA ) ©AFP

"Elle a réussi parce qu'elle est blanche" : Diam's réagit

Suite aux propos de Le Juiice sur les raisons de sa réussite, Diam's est sortie de son silence.

Le rap français est-il oppressif envers les femmes noires ? C'est la question qui a été ouverte par Le Juiice, provoquant un tollé sur internet... et sortant Diam's de son silence.

Invitée à s'exprimer à l'occasion de la sortie du documentaire Reines, pour l'amour du rap, qui présente cinq rappeuses (Chilla, Le Juiice, Vicky R, Davinhor et Bianca Costa) au cours de leur processus de création, Le Juiice a eu des propos qui ont choqué certains fans de rap : pour elle, un certain racisme persiste dans le rap français, et elle en veut pour preuve que la rappeuse française la plus célèbre reste Diam's, qui est blanche :"La meilleure rappeuse de France, c'était une blanche, c'était Diam's. Et elle a marché, elle est devenue Diam's, parce qu'elle est blanche".

Une polémique qui a (trop) vite pris de l'ampleur

Un argumentaire qui a aussitôt fait réagir : si un grand nombre d'internautes considèrent que son raisonnement est fallacieux car on trouve de nombreux exemples de rappeurs à succès non-blancs, les twittos sont également outrés par ces allégations, et rappellent le talent de Diam's, qui est à l'origine de sa réussite. Or, la polémique est arrivée jusqu'aux oreilles de la mythique rappeuse de La Boulette, qui n'a pas manqué de réagir en postant en story : "On apprend l'orgueil en contemplant sa carrière. On apprend l'humilité en contemplant l'univers". 

Une sortie inhabituelle pour la discrète Mélanie, qui s'est retirée de la vie publique. Cependant, il faut remettre les propos de Le Juiice dans leur contexte : les cinq jeunes femmes discutaient de la nécessité, pour une femme qui rappe, de devoir être belle pour réussir. Or, dans une société où la beauté (surtout au début des années 2000) était encore très associée à la blancheur, peut-être que Diam's avait plus de chances d'être acceptée en étant blanche que noire.

Ce que Le Juiice évoque, c'est en fait l'intersection des oppressions : si être une femme dans le rap, on le sait, n'est pas simple, être noir en France ne l'est pas non plus. Partant de ce postulat, la jeune artiste explique - sans apporter beaucoup de nuance - que le succès de Diam's a été facilité par le fait qu'elle n'avait pas à subir une de ces oppressions, sans remettre pour autant en cause son talent : quand Chilla interrompt Le Juiice pour lui rappeler la force de Diam's, celle-ci surenchérit, admettant que son succès vient aussi de sa force.

Un débat mériterait donc surtout que chacun prenne un pas de recul : si la toile s'est aussitôt enflammée, dans un sens ou dans un autre, on peut se rappeler que la carrière de chacun est due à la combinaison de facteurs chance, de talent, et d'autres aspects dont le physique et les origines peuvent faire partie... à chacun de penser ce qui a le plus pesé dans le cas de Diam's, qui conclut avec classe "Paix".