MENU
Accueil
Diam’s sort de son silence et se confie sur son changement de vie
Écouter le direct

Diam’s sort de son silence et se confie sur son changement de vie

Pour la première fois depuis 2012, Mélanie Georgiades ex-Diam's, s'est exprimée sur son passé de star du rap français et sa conversion à l'islam au média saoudien Arab News.

Diam's, l'ancienne rappeuse a donné très peu d'interviews depuis l'annonce de l'arrêt de sa carrière en 2009.  Mélanie Georgiades consacre désormais sa vie à sa famille, son association Big Up Project et à l'écriture puisqu'elle a déjà écrit deux livres. 7 ans après sa dernière interview filmée pour Sept à Huit, elle s'est confiée au média saoudien Arab News suite à son deuxième pèlerinage à La Mecque.

Dans cette interview vidéo en anglais, elle se confie notamment sur sa vie de famille, sa religion, son projet associatif Big Up Project, son passé de star du rap, le choc des médias français quand on l'a vu apparaître en hijab, son cheminement spirituel, la solitude et sa recherche du bonheur... 

Ça été un gros choc pour les français

Diam's évoque notamment la vision des médias, des fans suite à sa conversion et la diffusion des photos où elle portait son voile : "Ça a été un gros choc pour les Français. Ils me voyaient comme une chanteuse et puis un jour les paparazzis m'ont prise en photo devant la mosquée. Les gens se sont demandé comment c'était possible. Le voile, c'est impossible pour eux, vous savez. Et au début, je n'en ai pas parlé aux médias, car je ne savais pas quoi dire. La foi, c'est très difficile à expliquer."

L'argent ne fait pas le bonheur

Au sommet de sa gloire, elle s'est rendue compte que la célébrité, l'argent etc ne la rendaient pas si heureuse que ça et qu'elle avait besoin d'autre chose pour être totalement épanouie : la foi en Allah.

"Tout cela, l’argent, le succès, le pouvoir ne m’ont pas rendue heureuse. Je cherchais le bonheur. J’étais vraiment très triste et j’étais seule. Je me demandais pourquoi j’étais sur cette terre. Je savais que ce n’était pas pour être riche ou célèbre parce que j’avais ces choses et qu’elles ne me rendaient pas heureuse. Avant de me convertir à l'Islam, je ressentais une tristesse dans ma vie parce que je n'avais pas réalisé que tout ce que je devais faire était de parler à Dieu. Maintenant pour tout ce qui se passe de bien ou de mal dans ma vie, je sais que j'ai Allah pour m'écouter et répondre à mes pières."

Une interview rare qui permet mieux de comprendre le changement de vie de Mélanie et confirme une nouvelle fois que la page rap est définitivement tournée depuis bien longtemps.