MENU
Accueil
DA Uzi : poursuivi pour traffic de stupéfiants, il a été relaxé
Écouter le direct
Da Uzi - capture du clip "Fermez-la" réalisé par Cherif NOCOLOR & Louis Rossi
Da Uzi - capture du clip "Fermez-la" réalisé par Cherif NOCOLOR & Louis Rossi

DA Uzi : poursuivi pour traffic de stupéfiants, il a été relaxé

Après une enquête pour trafic de stupéfiants, Da Uzi ressort libre pour vices de procédure.

Interpellé le 15 mai dernier à la suite d'un contrôle d'identité, le rappeur originaire de Saint-Denis était poursuivi pour "transport, détention et acquisition de stupéfiants, acquisition et détention non autorisées d’armes de catégorie B" comme l'indiquait le parquet de Bobigny. 

Un contrôle d'identité jugé illégal 

Contrôlé devant son domicile à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), le rappeur de 28 ans se trouvait en possession de 5.900 euros en espèces, seulement comme le rapporte Le Parisien, les policiers ont agi sur la base d'un renseignement et ont procédé par la suite à une perquisition au domicile de DA Uzi, les menant à la découverte d'environ 4 kg de résine de cannabis, une arme et des munitions. Une procédure critiquée par le tribunal car elle ne peut reposer "exclusivement sur la base du renseignement". Le contrôle d’identité est  par ailleurs "illégal" comme l'a souligné le tribunal. 

Libéré pour vice de procédure 

En tenant compte de ces deux vices de procédure, DA Uzi est donc un homme libre, relaxé pour une faille juridique dans le déroulement de l'intervention policière. Une chance pour le rappeur qui échappe de justesse à une lourde condamnation et de nombreux chefs d'accusations. Si l'interprète de Fermez- ressort libre de son audience du 31 mai, le tribunal lui a quand même rappelé de se tenir à carreaux, sachant qu'il a déjà une première condamnation en 2014 dans un dossier de stupéfiants.