MENU
Accueil
"Croire en soi, comme Laylow" : l'analyse de LHDMA par le Règlement
Écouter le direct
Laylow - court métrage L'ÉTRANGE HISTOIRE DE MR.ANDERSO (Osman Mercan)
Laylow - court métrage L'ÉTRANGE HISTOIRE DE MR.ANDERSO (Osman Mercan)

"Croire en soi, comme Laylow" : l'analyse de LHDMA par le Règlement

Dans le dernier épisode du Règlement, la chaîne revient sur le dernier projet de Laylow.

Le Règlement, la chaîne youtube d'analyse rap qui comptabilise plus d'un million d'abonnés, a publié une étude détaillée du dernier projet de Laylow, L'étrange histoire de Mr. Anderson. 

Depuis la sortie de son dernier album début juillet, Laylow est décidément au coeur de l'actualité rap : après s'être fait remarquer dans la bande-son d'un jeu vidéo et dans celle de la série Good Girls sur Netflix, le musicien a été choisi pour représenter la France aux Hip Hop Awards. C'est donc tout naturellement que Le Règlement a décidé de revenir, à la demande de son public, sur _L'Etrange histoire de Mr. Anderso_n, l'album-court métrage de Laylow qui a marqué l'été. 

Mr Anderson, alias schyzophrénique d'un Laylow 

Selon Le Règlement, l'histoire de Mr Anderson serait en fait celle de Laylow avant qu'il perce. En effet, le surnom de Mr. Anderson est d'ordinaire utilisé par le rappeur pour signer ses beats et ses clips : il serait en fait un alter-ego pour le rappeur. 

La chaîne Youtube relève des éléments de l'album faisant référence à la jeunesse de Laylow : l'évocation de Ronaldo, une sonnerie de Nokia 3310, un sample de 50 cent dans la chanson Window Shopper... Mais le jeune artiste n'a alors pas encore le nom de Laylow, et il est en pleine galère : son rêve, c'est de "faire du biff", comme il le dit dans Un Rêve étrange. Le jeune homme rêve de devenir un artiste, comme Eminem, dont il s'inspire pour une scène où il se regarde dans le miroir.

L'artiste toulousain nous entraîne dans une réalité sombre et menaçante, où le monde, y compris sa mère et ses amis, ne croit pas en lui. Le youtubeur relève ainsi que Laylow se sent différent, sentiment cristallisé par le son Spécial__. Toutefois, au milieu de ses doutes, ses démons et son envie d'abandonner, le jeune rappeur commence à se faire connaître dans le monde de la musique, mais c'est la descente aux enfers. Il quitte ses parents, ce qu'il raconte douloureusement sur Que La Pluie, et tombe dans la psychose, illustrée par le personnage schyzophrénique de Mr Anderson, qui, selon Le Règlement, est un clin d'oeil à Dr Jekyll et Mr Hyde. 

Dans un univers sombre et de plus en plus délirant, Laylow finit par s'épanouir, et choisit "la voie obscure", celle de l'art et de la folie. C'est comme ça, selon le youtubeur, que le rappeur réussit à se défaire de ses mauvaises influences, et, enfin, de ses démons.

Une analyse en profondeur, comme nous y a habitués Le Règlement. Lucide et perspicace, Le Règlement nous sert encore une fois un examen instructif et précis du travail de Laylow, rendant un bel hommage à celui qui est devenu un des grands noms de la scène rap.