MENU
Accueil
Booba, mais pas seulement : les autres sorties du 5 mars 2021
Écouter le direct
Nahir, Al'Tarba et Swift Guad - (photo : David Delaplace, @htag.art)
Nahir, Al'Tarba et Swift Guad - (photo : David Delaplace, @htag.art)

Booba, mais pas seulement : les autres sorties du 5 mars 2021

Comme chaque vendredi, le 5 mars 2021 a connu son lot de sorties de projets rap français, voyons ça de plus près.

Une dizaine d’artistes ont ainsi publié divers albums, EP ou mixtapes, qu’il s’agisse d’un tout premier projet (Nahir) ou de l’enième ligne d’une discographie qui s’étale sur plusieurs décennies (Ol Kainry, Swift Guad). L’essentiel de l’actualité a cependant été monopolisé par Booba, dont l’album Ultra divise, comme on pouvait s’y attendre. Les autres artistes sortis ce vendredi n’ont pas eu droit à énormément d’espace médiatique, prenons donc le temps de revenir sur ces différents projets. 

Nahir - Intégral

Cette première sortie de Nahir rappelle celle de Zola en 2019 avec Cicatrices. Lui aussi signé chez AWA, Zola était l’un des seuls gros noms à oser publier son projet le même jour que le rouleau-compresseur Deux Frères de PNL. Une stratégie gagnante à l’époque, puisqu’il avait réalisé un gros score en première semaine (plus de 15K ventes) et s’était envolé vers le disque de platine. Nahir se lance donc lui aussi face à un mastodonte médiatique, avec quelques beaux soutiens en featuring : Gradur, Imen Es, RK, etc. 

Le résultat, c’est un projet efficace qui a convaincu ses auditeurs. Nahir affiche de très belles promesses, même si on sent que ce projet n’est que la première pierre d’un édifice et que tout son potentiel n’est pas encore entièrement exploité -fort heureusement d’ailleurs, si les jeunes rappeurs n’avaient pas de marge de progression, on s'ennuierait vite. 

Ol Kainry - Nouvelle ère Vol.1

Pour les plus jeunes qui n’ont pas connu les plus belles heures du rappeur de Grigny, rappelons quelques faits : Ol Kainry rappe depuis 25 ans ; il a connu le succès avec le groupe Factor X au début des années 2000 ; il a été l’un des premiers rappeurs à être totalement décomplexé sur le plan de l’image ou dans ses textes ; il n’a jamais laissé passer plus de trois ans sans sortir de projet, et compte une des discographies les plus fournies du rap français. Projet plus sérieux que déconneur, Nouvelle ère est un retour réussi aux fondamentaux, avec notamment quelques jolis titres introspectifs (Nuages Pourpres, Chapeauté). 

LTA (Le Téléphone Arabe) - Upgrade

Rappeur underground au sens où il ne recherche absolument pas la lumière ni l’exposition médiatique, LTA est, pour reprendre les mots de Yérim Sar dans le dernier After Rap, “le rappeur le plus haineux que l’on connaisse”. Pour ceux qui connaissent déjà son univers, aucune surprise avec Upgrade : toujours pas d’autotune ou de refrain dansant, le rappeur donne toujours l’impression de mépriser un peu tout et tout le monde (dans la distance sociale bien avant la covid), il enchaine les phases bien acides, et ne s’embarasse pas une seconde avec le politiquement correct. A ne pas écouter si vous êtes rappeur français, parce que vous allez en prendre plein la gueule. 

Nanek - Hermétique

Déjà présent sur l’EP J’irai rapper chez Weedim publié en octobre dernier, le tout jeune Nanek a publié ce vendredi le premier projet de sa carrière. Sorti chez French Bakery (la structure de DJ Weedim), Hermétique est un EP 5 titres qui permet de se familiariser avec l’univers du rappeur : des textes denses, du kickage, de la mélancolie, et une certaine aisance quand il s’agit de s’ouvrir sur des ambiances plus légères ou des refrains chantés. Malgré l’ombre de DJ Weedim, on ne retrouve pas ce dernier derrière les prods de ces 5 titres, Nanek s’entourant de ses deux beatmakers habituels, Lusoneo et Sorac. 

Swift Guad et Al Tarba - Partitions Oubliées

Pensé comme une extension de l’album Musique Classique, cette nouvelle sortie pourrait être vue comme un projet à part entière -ou comme une grosse réédition. Bien plus qu’un nouveau solo de Swift Guad, Partitions Oubliées est un véritable album collectif : d’abord parce que le producteur/rappeur Al Tarba occupe 50% du terrain ; ensuite parce que toute une équipe vient leur prêter main forte (Cenza, Deadi, I.N.C.H, etc). 

Cerise sur le gâteau pour les fans de Batman : entre la Trilogie du Joker et le titre Oswald Cobblepot, Partitions Oubliées donne parfois l’impression de quitter Montreuil pour se faufiler dans les ruelles de Gotham. 

Lisko Pelligrosso

Venu de Clamart (92), Lisko Peligrosso est un nom qui ne vous dit peut-être rien, mais vous l’avez peut-être déjà aperçu aux côtés de PLK, dont il est proche. Encore très confidentiel, le rappeur a sorti son premier projet ce vendredi, intitulé Peli pour l’kartier. Plutôt axé sur le chant, avec l’idée de trouver un équilibre entre ambiances légères et thématiques plus street, Lisko Peligrosso affiche de belles promesses. 

Hunter - Club111

Jeune belge tout juste majeur et déjà signé chez Elektra, Hunter est clairement le genre d’artiste qui pense la musique comme un divertissement. Il dispose cependant d’une palette plutôt large, puisqu’on l’a déjà entendu sur de l’égotrip nerveux comme sur des titres mélancoliques plus personnels.  Club 111 est donc son premier projet officiel, et comme il est de coutume actuellement, ce premier projet est un EP. 

Serane - Pasdecasquette vol.3 

C’est un bel exploit : avec Pasdecasquette vol.3, Serane parvient à livrer le projet le plus clivant de la semaine, ce qui n’est pas une mince affaire quand Booba, l’artiste français le plus discuté, sort un album. Pire rappeur français ou véritable génie incompris selon votre sensibilité d’auditeur, Serane a malgré tout réussi son coup, en enflammant les débats sur les réseaux sociaux. En cause : son flow assez atypique puisqu’il pose off beat, ou encore ses textes qui naviguent entre français et anglais. 

6Rano - Prêt

C’est sorti samedi, mais ça compte quand même : 6Rano, que l’on connaît entre autres pour ses collaborations avec DJ Weedim ou son featuring avec OG Maco, a publié un nouveau projet court ce 6 mars. Après avoir publié un EP tous les 6 du mois entre décembre 2019 et avril 2019, il reprend donc son rythme de croisière. Prêt est un projet plutôt léger et ensoleillé sur le plan des sonorités, avec des rythmiques dansantes. Idéal à l’approche du printemps avec l’adoucissement des températures.