MENU
Accueil
Booba : ses enfants, Macron, Poutine, la retraite... il se confie sans filtre
Écouter le direct
Booba dans son clip "Trône"
Booba dans son clip "Trône"

Booba : ses enfants, Macron, Poutine, la retraite... il se confie sans filtre

Après la première partie, Brut dévoile la deuxième partie de son entretien avec Booba. Au programme, ce qu'il pense d'Emmanuel Macron, l'amour pour ses enfants, ou encore ses rêves.

Ce lundi 2 septembre, Brut, le média spécialisé dans la vidéo a dévoilé la première partie de l'interview de Booba. Longue de 17 minutes et enregistré à Miami, le rappeur, se livre sans détour. Au programme, tous les sujets sont évoqués. On passe de l'octogone à la fusillade, de Kaaris à Damso ou encore de la célébrité à la prison.

Dans la deuxième partie qui vient d'être dévoilée, le rappeur se montre toujours aussi bavard. Sans filtre, il évoque ce qu'il pense d'Emmanuel Macron et du climat actuel en France, notamment avec le mouvement des gilets jaunes : "C'est incroyable, toutes les semaines il y a des gens qui envahissent les Champs-Elysées, alors qu'on fait partie du G8. Bien sûr que je comprends ces gens là, c'est en face que je comprends pas. Le peuple je le comprends. Je suis le peuple. Je comprends même pas comment certaines personnes arrivent à survivre, avec si peu d'argent, avec si peu de moyens."

Booba, l'importance de ses enfants

Au cours de l'interview il parle aussi de son amour pour ses enfants et de son quotidien à Miami : "Ici, je suis peu connu et c'est rare qu'on me reconnaisse. Je suis monsieur tout le monde. [...] Je me lève le matin, je lui sèche les cheveux, des fois je la coiffe, je l'aide à mettre son t-shirt, je lui fais son bol de céréales, je l'emmène à l'école, je l'emmène au Parc. Et heureusement, je serais malheureux si je pouvais pas m'occuper d'eux."

Il poursuit : "Je suis pas quelqu'un qui peut supporter de ne pas s'occuper de ses enfants. Je pense qu'ils ont beaucoup plus de chance, beaucoup plus d'attention. J'ai pas grandi avec mon père, je pense qu'ils ont beaucoup plus d'amour que j'en ai eu. Sans critiquer ma mère car elle m'a très bien élevé."

Quant à la présence de ses enfants sur les réseaux, Booba se justifie : "Ma fille, c'est elle qui se met en scène, c'est une énergie brute, elle rayonne, elle se met à chanter, je la trouve incroyable. Et je me permets de faire ça car j'habite pas en France, mais ici ils sont tranquilles et protégés dans l'anonymat."

Il revient aussi longuement sur ses rêves : "J'aimerais bien discuter avec Vladimir Poutine ou un scientifique, pour savoir ce que les gouvernements nous cachent." Il évoque aussi son envie de se rendre dans l'espace. Il conclue l'interview en précisant qu'il souhaite conclure sa carrière dans la musique le plus vite possible, et qu'il ne refera pas trois albums. En attendant, il a confirmé une nouvelle fois que son prochain album arrivera en 2020.