MENU
Accueil
Rihanna : itinéraire d’une reine devenue héroïne nationale
Écouter le direct
Rihanna - cérémonie la Barbade
Rihanna - cérémonie la Barbade ©AFP

Rihanna : itinéraire d’une reine devenue héroïne nationale

Il y a quelques jours, Rihanna recevait le titre suprême d’héroïne nationale de la Barbade. Une distinction amplement méritée au regard de tout ce qu’elle a accompli.

Le 30 novembre dernier, la Barbade devenait officiellement une République après près de 400 ans de sujétion à la couronne d’Angleterre. L’ouverture d’un nouveau chapitre de l’Histoire de cette petite île caribéenne de plus de 285 000 habitants fut également l’occasion de célébrer la réussite de l’une de ses plus belles représentantes : Rihanna.

Lors d’un discours de la première Ministre Mia Mottley, la chanteuse née à Saint Michael a eu l’insigne honneur de recevoir le titre symbolique d’héroïne nationale de la Barbade. Une consécration pour celle qui depuis 2018 était déjà ambassadrice de la culture et de la jeunesse de l’île.

On le sait, si Riri a atteint un tel niveau de notoriété, c’est d’abord grâce à sa musique. Après tout, avec plus de 250 millions d’albums vendus dans le monde et des morceaux encore très écoutés et diffusés en 2021, elle reste aujourd’hui encore l’une des stars de la chanson les plus idolâtrées de la planète. Mais comme chacun sait, voilà plus de cinq ans que la reine de la Barbade n’a pas livré l’ombre d’un nouvel album. Tout simplement car ses préoccupations sont ailleurs : depuis 2017, elle a construit l’un des plus grands empires du monde de la mode, Fenty Beauty.

Fenty, un empire cosmétique révolutionnaire

Quand on parle business dans la culture urbaine américaine, on évoque souvent les success story de Jay-Z, Kanye West ou encore de 50 Cent. Ce serait trop vite oublier Riri. Muée en véritable femme d’affaires depuis plusieurs années, Rihanna s’est associée à LVMH pour créer sa marque Fenty Beauty. Par ce geste, elle n’est pas seulement la première femme noire à posséder une marque dans un grand groupe de luxe, elle a carrément révolutionné le monde de la mode.

En 2017, à l’heure où la mode est encore régie par le diktat de la beauté, Robyn Rihanna Fenty, créatrice de tendances depuis déjà pas mal d’années est arrivée avec une proposition des plus avant-gardiste. Sa nouvelle marque de cosmétiques nommée Fenty Beauty mettra en avant la différence, sera accessible dans tous les magasins, de Sephora aux grandes boutiques de luxe, et sera surtout 100% inclusive.

Signe de l’aura éblouissant de l’icône de la Barbade, sa marque a réalisé un chiffre d’affaires de 72 millions de dollars le mois de son lancement, devançant à cette occasion les bénéfices des marques de Kelly Jenner et Kim Kardashian. De son côté, Puma, alors partenaire de sa première collection a doublé son chiffre d’affaires annuel en 2017 par rapport à l’année précédente.

La cosmétique, c’est bien beau, mais deux ans plus tard, Riri a élargi son business fructueux à la lingerie. Cette fois encore avec Savage X Fenty, elle a tout misé sur l’inclusivité et la diversité. L’année de son lancement par exemple, lors de la présentation de sa collection à la fashion week de New-York, elle a mis en lumière des femmes de couleur, des femmes enceintes et des femmes rondes, autrement dit des profils de mannequins trop souvent oubliés des défilées de mode. Histoire d’aller encore plus loin dans l’inclusivité, l’interprète de Umbrella a nommé Slick Woods, la mannequin et actrice américaine connue pour son absence de cheveux, ses dents échancrées et ses tatouages, égérie de sa marque. Au même titre que l’actrice transgenre, Larven Cox, la mannequin grande taille Alva Claire et son homologue amputée Lauren Wasser ont pu défiler lors de ses événements Savage X Fenty Show.

Fin 2020, elle a encore élargi son influence en lançant Fenty Skin, une branche de sa marque consacrée aux soins de la peau. Elle a également déposé le nom Fenty Hair en mars dernier, ce qui laisse supposer que Rihanna souhaite désormais se lancer dans les soins capillaires. Enfin, n’oublions pas non plus son Fenty Parfum, une fragrance désireuse de « représenter réellement tous les genres, et tous les parcours de vie » disponible depuis le 10 août de cette année.

Avec toutes ces idées novatrices, inclusives et body positive, Rihanna est rapidement entrée dans l’Histoire de la mode. Preuve de sa suprématie, Fenty Beauty c’est une valorisation totale à 2,8 milliards de dollars en 2021 dont 270 millions de dollars rien que pour Savage X Fenty. À titre de comparaison, son entreprise de lingerie a en un temps records rattrapé la valorisation boursière de sa concurrente Victoria’s Secret en perte de vitesse. Les chiffres prévoient même qu’en 2025, la marque sauvage de Rihanna pèse plus de 325 millions de dollars. Un chiffre pharaonique qui ferait de Savage X Fenty, le leader mondial du marché de la lingerie.

Actuellement déjà, étant donné que la reine de la Barbade possède 50% des recettes de sa marque (le reste appartenant à LVMH), on peut facilement estimer son pactole à près d’1,5 milliards de dollars en 2021. Vous l’aurez compris, à 33 ans, Riri est officiellement devenue milliardaire et dans le même temps, la chanteuse la plus riche du monde. Seule ombre au tableau, en février dernier, elle et LVMH ont annoncé la fin de la gamme de prêt-à-porter Fenty. La faute à un « climat défavorable » dû à la crise sanitaire mondiale.

On vous rassure, pas de quoi freiner l’ascension financière de la femme d’affaires. Ceci dit, maintenant qu’elle siège en reine sur le trône de la mode, n’est-ce pas le moment idéal pour elle pour revenir à ses premiers amours musicaux ?

Rihanna : enfin un retour en musique ?

Voilà presque six ans que nous sommes en disette, tous dans l’attente d’un nouvel album de Rihanna. Autrement dit une éternité dans une industrie musicale où les sorties s’enchaînent à une allure folle. Qui aurait cru qu’elle nous ferait une telle arlésienne, elle qui à l’époque nous balançait un album par an et des hits à la pelle ? Pour rappel, la dernière fois qu’on a entendu officiellement la chanteuse sur un morceau, c’était début 2020 sur le morceau Belive It de PARTYNEXTDOOR.

On y a cru plusieurs fois pourtant. En mars 2019, au milieu de toutes les rumeurs annonciatrices d’un nouveau disque de la nouvelle héroïne nationale barbadienne, un mirage s’est produit. Un mystérieux projet intitulé Angel a fuité sur la toile. S’agissait-il du tant attendu successeur d’Anti ? Bien sûr que non. Bien que l’on reconnaisse aisément la voix de Rihanna sur les pistes, il s’agit en réalité d’une compilation regroupant d’anciens morceaux jamais sortis de la chanteuse.

Evidemment, ce leak publié par un(e) fan sous le pseudonyme Fenty Fantasia n’avait pas été anticipé, ni autorisé par l’intéressée. Témoignage de l’attente désespérée de ses fans d’un retour, ce « faux album » de douze titres est tout de même parvenu à se hisser à la 67eme place des projets les plus téléchargés sur Apple Music. Cela bien sûr avant que la firme à la pomme ne supprime définitivement le projet de sa base de données.

Depuis ? Rien. Les rumeurs autour d’un projet au nom de code R9 ont beau fleurir sur la toile depuis pas mal d’années, Riri semble ne pas en tenir rigueur, préférant se concentrer à faire fructifier son business et s’engager pour des causes qu’elle estime juste. Malgré tout, cela ne l’empêche pas de vibrer toujours autant pour la musique.

En octobre 2020, dans un entretien à l’agence américaine Associated Press, elle déclarait qu’elle n’avait absolument pas tiré un trait sur son neuvième album, mais que la situation sanitaire actuelle l’empêchait malheureusement de mener ses plans artistiques à bien. "Je veux partir en tournée, mais je ne peux pas, donc je suis bloquée avec de la musique que j’aime, et maintenant, j’essaie de trouver un moyen de créer un visuel pour elle. C’est un challenge. Le monde dans lequel on vit met la pression. C’est trop tous les jours. Et ma musique est mon exutoire".

Le doute n’est alors plus permis, la chanteuse n’a pas oublié son premier amour et continue d’enregistrer des morceaux. Ceci dit, aucune annonce officielle n’a encore été faite. La seule chose a priori confirmée par l’artiste est que ce nouvel album serait « totalement différent » du reste de sa discographie. Lors de l’avant-première de son troisième Savage X Fenty Show il y a deux mois, elle déclarait : "Vous n’êtes pas prêt à ce que vous allez entendre, gardez ça en tête. J'expérimente vraiment. La musique c'est comme la mode, on devrait pouvoir créer et porter ce qu’on veut. Je traite la musique de la même manière, je m'amuse, et ça va être complètement différent de ce que j’ai proposé par le passé".

Quelques années plus tôt, elle avait confié que celui-ci proposerait des sonorités dance et reggae, en hommage aux influences musicales de sa Barbade natale. A voir si elle est restée sur cette idée, qui serait une belle reconnaissance pour la nation qui l’a vu naître et qui l’a érigé en héroïne nationale.

Savoir tout ça, c’est super, mais quand cet album sortira-t-il bon sang ? Selon les dernières déclarations de la chanteuse, c’est pour bientôt. Il y a quelques jours à peine, lorsqu’un paparazzi a croisé sa route et lui a posé la question fatidique, elle a furtivement répondu et répété, "bientôt, bientôt, bientôt, bientôt".

Qu’on se le dise, un retour musical de la reine dans les prochains mois serait le remède idéal pour guérir le monde de sa sinistrose ambiante. Croisons les doigts, prenons notre mal en patience et terminons sur une réflexion teintée d’espoir : S’il y a peu de chances pour que nous ayons un nouvel album de Rihanna sous le sapin cette année, et si c’était elle qui, comme à sa grande époque musicale, nous offrait le prochain tube de l’été ?