MENU
Accueil
R. Kelly aurait payé un fonctionnaire pour se marier avec Aaliyah
Écouter le direct
Le chanteur R. Kelly est jugé à New York pour abus sexuels sur six femmes, dont des mineures.
Le chanteur R. Kelly est jugé à New York pour abus sexuels sur six femmes, dont des mineures. ©AFP

R. Kelly aurait payé un fonctionnaire pour se marier avec Aaliyah

L'ex star du RnB aurait payé un fonctionnaire, par le biais d'un de ses employés, pour changer les papiers d'identité d'Aaliyah, 15 ans à l'époque, afin de se marier avec elle.

C'est l'ancien manager de tournée de R. Kelly qui raconte cette sordide histoire. Par son intermédiaire, le chanteur aurait offert 500 dollars à un fonctionnaire américain pour obtenir de faux papiers d'identité pour Aaliyah, alors mineure. 

"Je suis entré et j'ai dit : Hé ! vous voulez vous faire de l'argent ?", raconte Demetrius Smith à la barre, lors du troisième jour de procès de R. Kelly pour abus sexuels sur mineures, entre autres. 

Demetrius Smith a travaillé avec R. Kelly pendant plus de 10 ans, dans les années 1980 et 1990. Il raconte que les faux papiers devait permettre au chanteur, 27 ans à l'époque, d'épouser Aaliyah, qui, elle, avait 15 ans. Il assure que ce projet de mariage s'est monté après avoir découvert que la jeune chanteuse était enceinte.

Peur des représailles

Le mariage était aussi un moyen d'éviter qu'Aaliyah n'engage des poursuites contre R.Kelly dans le futur, selon son ancien manager de tournée. C'était "pour se protéger lui-même et protéger Aaliyah", a estimé Demetrius Smith, racontant que le chanteur et lui s'étaient rendus à Chicago en pleine tournée pour le mariage éclair, en 1994, annulé par la suite.

Aaliyah, dont le premier album "Age Ain't Nothin' But A Number", "L'âge n'est rien d'autre qu'un nombre", avait été produit par R. Kelly, est décédée en août 2001 dans un accident d'avion, à 22 ans.

R. Kelly est jugé depuis le 18 août pour extorsion, exploitation sexuelle de mineure, enlèvement, corruption et travail forcé, sur une période allant de 1994 à 2018. Il est accusé d'avoir abusé de six femmes, dont des mineures. L'interprète du titre I Believe I Can Fly risque de 10 ans à la prison à vie.