MENU
Accueil
La moitié des vinyles en France achetés par des moins de 35 ans
Écouter le direct
Marché de vinyles à Valence (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas) AFP
Marché de vinyles à Valence (Nicolas Guyonnet / Hans Lucas) AFP

La moitié des vinyles en France achetés par des moins de 35 ans

Les moins de 35 ans sont les plus gros acheteurs de vinyles en France.

Objet souvent décrié pour son prix, sa qualité ou encore le fait qu'il ne soit devenu qu'un produit de décoration, le vinyle continue son ascension et suscite le fort intérêt des jeunes.

Une mode qui ne semble pas fléchir

Ce n'est plus un secret pour personne, le vinyle connait depuis quelques années une renaissance. Objet longtemps délaissé depuis le début des années 80 voici qu'il redevient désormais une pièce importante pour les amoureux de musique. Plus précisément les jeunes de moins de 35 ans, qui d'après une étude du SNEP correspondent à 51% des acheteurs de vinyles en France.

Si la tranche d'âge des nouveaux acheteurs du fameux disque noir est bien segmentée, le style écouté l'est un peu moins. Que ce soit l'achat de back catalogue ou les nouveautés, que ce soit du rock ou de la pop, il n'y a pas de majorité.

Petite mention, néanmoins, pour le rap, qui classe plusieurs projets dans le TOP 50 des ventes de vinyles en 2021 : Damso, Nekfeu, Népal, Orelsan ou encore MC Solaar en font partie.

Malgré son prix, très souvent assez élevé, le vinyle ne semble donc pas souffrir de l'avènement du numérique et s'impose de plus en plus comme un incontournable pour les fans qui souhaitent s'approprier le projet de leur artiste phare.