MENU
Accueil
D.Hill : il y a 6 mois il était SDF, aujourd'hui il produit pour Drake et Future
Écouter le direct
Drake x Future - After party au manoir Elan (Prince Williams)
Drake x Future - After party au manoir Elan (Prince Williams) ©Getty

D.Hill : il y a 6 mois il était SDF, aujourd'hui il produit pour Drake et Future

"Life is good" et "Desire", sont les deux titres sur lesquels le producteur d'Atlanta a posé sa patte.

"Je suis juste un mec bizarre". Voilà comment le jeune producteur d'Atlanta s'est présenté au cours d'une interview réalisée par le média américain Complex. "Le mec bizarre" a commencé la musique "à l'âge de 12-13 ans", mais a sérieusement pensé à en faire son métier depuis 2017. Il décide alors de s'installer dans celle qu'on surnomme la "Big Peach", place forte du Rap aux Etats-Unis. "Quand je suis arrivé à Atlanta, je créchais sur les canapés de potes qui voulaient bien m'accueillir", confie-il à la journaliste de Complex, sans que les intéressés ne sachent qu'il n'avait pas d'autre endroit où dormir. "C'était en mode "Ok, il a fini tard en studio, il n'a pas envie de conduire jusqu'à chez lui." D.Hill ajoute aussi qu'il lui est arrivé de dormir dans sa voiture pour ne pas déranger ou quand une session commençait trop tôt. 

D.Hill, un succès enfin mérité

Après plusieurs mois de galère, c'est finalement grâce à une collaboration régulière avec Guap Tarantino, un artiste de Freebandz, le label de Future, "que tout s'est débloqué", explique D.Hill. Celui qui décrit sa musique comme "Off-White(Blanc cassé) - "bien qu'elle soit un peu crade, elle reste propre" précise-t-il - a d'abord travaillé sur le couplet de Future de Life is Good, avant de se consacrer à Desire. "Je me souviens très bien de cette prod' parce que je ne savais pas du tout quoi en faire. J'étais bloqué", se souvient le producteur. "Je n'aurais jamais imaginé Drake poser dessus, mais maintenant que j'écoute la version finale, je me dis "Wow, ça lui va parfaitement". 

Alors que les rumeurs enflent ces dernières semaines quant à un possible What a time to be alive 2, déception pour tous les fans de Drake et Future, D.Hill n'a rien voulu lâcher : "Je ne sais pas du tout s'il y a ou non un projet en préparation, avoue-t-il à Complex. Moi je fais seulement des beats." Mais quelque chose nous dit que ce n'est pas la dernière fois que nous verrons D.Hill collaborer avec ces deux mastodontes du rap américain.