MENU
Accueil
Certifications musicales : les règles du streaming se durcissent
Écouter le direct
Certifications musicales : le Snep change les règles du jeu du streaming
Certifications musicales : le Snep change les règles du jeu du streaming ©Radio France

Certifications musicales : les règles du streaming se durcissent

Coup dur pour le rap ?

Dans un communiqué officiel paru ce mercredi 25 avril, le SNEP (Syndicat National de l'édition Phonographique) a annoncé un changement drastique des règles du jeu concernant l'attribution des certifications musicales. Après une pluie de disques d'or, diamant et platine décernés aux artistes (essentiellement Rap), les professionnels de la musique ont décidé d'appliquer une nouvelle règle qui prendra effet dès vendredi 27 avril .

Deux changements majeurs ont été annoncés : les certifications ne prendront en compte que les lectures streaming des abonnements premium des plateformes streaming. En effet les abonnés payants sont devenus majoritaires en 2017 et représentent 83% des revenus générés par le streaming.

Le second changement concerne les seuils des certifications des singles . Ils seront réajustés à la hausse de +50% pour s'adapter à la réalité et à la dynamique actuelle du marché. Dorénavant pour obtenir une certification sur un single il faudra :

S’agissant des certifications singles et albums délivrées par le SNEP, cette nouvelle règle s’accompagne par ailleurs d’un réajustement à la hausse de +50% des seuils des seules certifications singles pour s’adapter à la nouvelle dynamique du marché. Les règles d’éligibilité aux certifications Albums ne sont pas modifiées. Les nouveaux seuils des certifications Singles sont les suivants : - OR : 15 millions d’équivalents streams (au lieu de 10M) - PLATINE : 30 millions d’équivalents streams (au lieu de 20M) - DIAMANT : 50 millions d’équivalents streams (au lieu de 35M) ###

  1. OR : 15 millions d’équivalents streams (au lieu de 10M)
  2. PLATINE : 30 millions d’équivalents streams (au lieu de 20M)
  3. DIAMANT : 50 millions d’équivalents streams (au lieu de 35M)

    CERTIFICATION MEA
    CERTIFICATION MEA ©Radio France

Plusieurs raisons peuvent expliquer ce changement parmi lesquellesles certifications de plus en plus nombreuses , notamment pour les artistes rap français. Une quantité de certifications qui dévalorisait donc les trophées or et platine eux-mêmes.

Raison moins noble, on peut aussi voir cet ajustement commeune réponse aux suspiscions de tricherie qui pèsent sur l'industrie de la musique et le monde du rap qui s'entredéchire au sujet de la véracité des chiffres de vente.

On peut se demander à quel point cette décision va impacter le rap français. On sera vite fixé.

Crédit photo : DR