MENU
Accueil
Raja Meziane : un rap entre révolution et amour de l'Algérie
Écouter le direct
Raja Meziane, militante et rappeuse algérienne (photo : Dee Tox)
Raja Meziane, militante et rappeuse algérienne (photo : Dee Tox)

Raja Meziane : un rap entre révolution et amour de l'Algérie

Raja Meziane, artiste algérienne, n'hésite pas à faire entendre la révolte à travers ses textes de rap. Un engagement courageux, dans une Algérie où elle risque l'emprisonnement. Elle est aujourd'hui exilée à Prague (République tchèque). Mouv' l'a rencontrée lors de sa venue à Paris.

Elle fait partie des 100 femmes les plus inspirantes et influentes du monde en 2019, d'après la BBC. Raja Meziane a dû quitter son Algérie natale il y a presque 4 ans maintenant, afin de pouvoir faire entendre la voix du peuple à travers son rap sans risquer de se faire emprisonner. Un parcours courageux, et blindé de détermination, pour une jeune femme humble et fière.

Souvenez-vous, il y a plus d'un an maintenant, le Hirak débutait en Algérie. Ce mouvement de contestation se traduit par de géantes manifestations. Ce Hirak, il a débuté à l'annonce de la candidature d'Abdelaziz Bouteflika. Il briguait alors un cinquième mandat, plus affaibli que jamais. La jeunesse algérienne a décidé de descendre dans les rues pour que le système politique change dans ce pays qui connaissait le même homme à sa tête depuis presque 20 ans. Abdelaziz Bouteflika a finalement retiré sa candidature, mais l'actuel président Abdelmajid Tebboune perpétuerait le système déjà en place. Les manifestations continuent alors de faire rage, chaque vendredi, en Algérie. Le morceau Allo le Système ! est devenu un des emblèmes. 

"Allo le Système !", symbole du Hirak

Avec le succès de Allo le Système ! dans ce mouvement contestataire, les médias ont rapidement considéré Raja Meziane comme une des icônes du Hirak. "Je n'aime pas ce genre de titre du tout" explique-t-elle cependant, ajoutant "pour moi, un seul héros : le peuple." L'artiste dit avoir participé à la révolution comme tous les Algériens, mais à sa façon. Allo le Système ! est arrivé au bon moment, à un moment où les gens étaient enfin prêts à entendre ce qu'elle disait, puisque ses textes ont toujours été à l'encontre du système politique en place en Algérie. "Avant, ils ne comprenaient pas ce que je voulais dire. Ils pensaient que j'étais juste quelqu'un de frustrée." Aujourd'hui, son titre reste d'actualité selon elle, puisque "il n'y a pas de changement, c'est toujours le même régime. Le peuple est plus uni que jamais. Ce qui fait la force de cette chanson, c'est qu'elle est crue. Je mets le doigt sur la plaie."

Bercée par la révolte, et l'amour de l'Algérie

Mais la révolution a toujours été au cœur des textes de Raja Meziane, qui a d'ailleurs dû s'exiler à Prague. Sa faute ? "Être un peu trop consciente." Et cette conscience politique, la jeune femme algérienne n'est pas prête de l'abandonner, et encore moins pour céder à la pression du système. "Je suis fidèle à mon Algérie, à mes principes, et à la mémoire de nos martyrs", lâche-t-elle de sa voix douce, mais déterminée. Et cette révolte a bercé Raja Meziane, puisqu'elle explique être la petite fille d'un martyr révolutionnaire. "J'ai donc été élevée dans une atmosphère révolutionnaire. Ce sont les valeurs inculquées par mon père." Son Algérie, elle l'aime de tout son cœur, et c'est cet amour que l'on ressent le plus lorsqu'on discute avec elle. Elle nous confie par ailleurs que de ne plus pouvoir être dans son pays, c'est la partie la plus douloureuse de sa lutte.

Le rap comme arme de la révolution

C'est le rap qui est le plus évident pour exprimer sa colère pour Raja Meziane. "Un moyen très fort, très direct, et surtout sans filtre pour parler aux consciences." Elle apprécie par dessus tout l'absence d'intermédiaire dans la transmission de son message quand elle utilise le rap, le fait que les gens comprennent directement sa parole. La kickeuse a tout de même un grand amour de la musique en général, qui se ressent d'ailleurs en écoutant ses titres et sa façon de poser. Curieuse, elle écoute beaucoup de styles musicaux différents. Mais quand elle a envie de crier sa rage et de dire les choses, le rap s'impose comme une évidence. "Ça ne peut pas être autre chose. Quand ça parle de colère, pour moi, il faut juste prendre une pause, respirer un bon coup, et commencer le clash__." Son succès a cependant attisé la haine de beaucoup de personnes. "J'avais les jaloux à dos, et le système à dos" souligne-t-elle. Certains prétendent que si elle avait été en Algérie, elle ne se serait pas permise de dire de pareilles choses dans ses morceaux. "Mais ils oublient que quand j'y étais, je disais carrément pire. Et c'est pour ça que je me retrouve aujourd'hui à l'étranger, et qu'on m'a blacklistée." 

Raja Meziane, c'est une femme influente, et inspirante. Mais qui ne l'a pas toujours été, dans un pays qui n'était pas prêt à entendre ses revendications. Elle est déterminée dans son combat, et témoigne encore une fois du pouvoir que peuvent acquérir aujourd'hui les femmes. Elle se produira ce dimanche 8 mars à l'Institut du monde arabe à Paris à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes.

A cette même occasion, Mouv' proposera une programmation 100% féminine dans le Mouv' Love Club.