MENU
Accueil
Municipales.app : La donnée au service de la démocratie
Écouter le direct
Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochain (photo : Denis Meyer / Hans Lucas)
Les élections municipales ont lieu les 15 et 22 mars prochain (photo : Denis Meyer / Hans Lucas) ©AFP

Municipales.app : La donnée au service de la démocratie

Analyser les programmes de candidats aux municipales, les comparer, étudier thème par thème les propositions, c'est le but de de Municipales.pp. Une plateforme apolitique permettant d'arriver aux urnes en étant plus convaincu par son bulletin de vote.

C'est une initiative prise par deux data-scientistes, Antoine Franz et Gauthier Schweitzer. Leur but était de rendre ces élections municipales plus claires, dans un paysage médiatique plutôt vaste, avec énormément de programmes. C'est aussi une manière de pouvoir redonner un élan à ces élections victimes de désintérêt, grâce à une plateforme intuitive.

Une association pour y voir plus clair

Antoine Franz et Gauthier Schweitzer sont tous deux passionnés de politique. Bien que n'étant pas engagés dans un parti ou un autre, ils suivent beaucoup ce qui se passe. Un jour, devant leur télévision, ils regardaient un homme politique présenter son programme, et leur réflexion était la suivante : il faudrait garder une trace de ce qu'il dit. "Même si on suit la politique, on a du mal à avoir un avis sur les candidats aux élections municipales", explique Antoine Franz. Alors, en novembre 2019, ils ont décidé de créer Municipales.app, une association qui comprend aujourd'hui 17 membres. "On voulait avoir une vision très claire de ce que pensent les gens" ajoute le co-créateur. Ils recensent ainsi les propositions des candidats aux municipales de 5 villes aujourd'hui, et il est possible de les commenter, et de voter. Un live Twitch est également proposé pour toucher un public plus jeune, et favoriser l’interaction. 

"Redonner un élan aux élections municipales"

Cette plateforme a finalement plusieurs buts. Le premier est d'avoir une vision plus claire de ce que proposent les différents candidats aux élections municipales, dans les villes qui sont pour le moment disponibles. En effet, seules Paris, Marseille, Lille, Lyon et Bordeaux sont concernées par ce site internet, mais d'autres villes devraient être ajoutées. "Ce sont des humains qui recensent et rentrent toutes les propositions", souligne Antoine Franz, le processus prend alors beaucoup de temps pour un travail qui est de surcroît bénévole. La deuxième initiative de ce projet est de "redonner un élan aux élections municipales", qui ne sont pas trop suivies par les jeunes aujourd'hui. Les 18-24 ans représentent d'ailleurs 26% de leurs utilisateurs, et les 25-34 ans sont 36 %. Enfin, il était important de faire un site "hyper simple d'utilisation, pour rendre l'outil accessible à tous" nous dit le passionné de politique, qui tient à ce que les personnes âgées puissent facilement s'y retrouver. 

En clair, le but est de mettre la donnée au service de la démocratie. Pourquoi pas créer une plateforme similaire pour les élections présidentielles ? Les deux créateurs y songent, mais en l'adaptant aux enjeux qui seront cette fois-ci différents.