MENU
Accueil
Ambassadrice de la culture noire américaine en France, Joséphine Baker va entrer au Panthéon
Écouter le direct
Josephine Baker (Photo : David Redfern/Redferns)
Josephine Baker (Photo : David Redfern/Redferns) ©Getty

Ambassadrice de la culture noire américaine en France, Joséphine Baker va entrer au Panthéon

Joséphine Baker est la première femme noire à être panthéonisée.

De nombreuses personnalités, internautes, militantes féministes et associations ont lutté pour que Joséphine Baker entre au Panthéon. La chanteuse et danseuse Franco-américaine sera enfin panthéonisée le 30 novembre en tant que figure de "la Résistance, inlassable militante antiraciste". 

Une artiste mythique

Joséphine Baker est née dans le Missouri aux Etats-Unis, elle a connu le succès très jeune dès qu'elle a mis les pieds à Paris avec ses fameux spectacles de cabarets. Selon le Parisien, elle entre au Panthéon "parce qu’elle est l’incarnation de l’esprit français". Comme elle le chantait si bien : "J’ai deux amours, mon pays et Paris." Décédée dans la capitale en 1975, elle sera la sixième femme à être panthéonisée après Sophie Berthelot, la physicienne Marie Curie, les résistantes Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, et bien sûr Simone Veil. 

Une militante et résistante au grand cœur

Joséphine Baker était une humaniste qui s'est battue pour l'égalité toute sa vie. L'artiste à la double nationalité a lutté contre la ségrégation aux Etats-Unis, et a même pris la parole lors du célèbre discours "I have a dream" de Martin Luther King. En France, elle est une grande résistante : elle intervient pour la Ligue internationale contre l’antisémitisme, et devient agente de renseignement pendant la Seconde Guerre Mondiale. Joséphine Baker élève ses idéaux jusque dans sa vie intime en Dordogne : elle adopte 12 enfants de nationalités différentes et accueille de nombreux animaux dont son célèbre guépard Chiquita. Du haut de ses multiples combats, les portes du Panthéon lui sont maintenant ouvertes.