MENU
Accueil
Vente-Privée : le site accusé de berner ses usagers en gonflant les prix
Écouter le direct
 Photo : Artem Bali / Unsplash
Photo : Artem Bali / Unsplash

Vente-Privée : le site accusé de berner ses usagers en gonflant les prix

Des bonnes affaires trop belles pour être vraies ? C'est ce qu'affirme une enquête menée depuis 2016.

Vous pensez faire des bonnes affaires ? Elles ne sont peut-être pas si bonnes que ça. La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a mis en cause l’entreprise Vente-Privée pour des « annonces de réduction de prix trompeuses » annonce-t-elle dans un communiqué.

Tromper le consommateur

Le but de cette pratique est de tromper le consommateur, pour qu’il trouve l'offre présentée alléchante, et qu’il sorte par conséquence plus facilement sa carte bleue. La DGCCRF soupçonne ainsi Vente-Privée d’avoir « cherché à donner à ses clients l’illusion de faire une bonne affaire en mettant en place différentes stratégies frauduleuses visant à construire un « prix de référence » fictif. 

En gros, en gonflant ce « prix de référence », la réduction appliquée parait plus grosse.

Le dossier entre les mains de la justice

Des perquisitions avaient été menées dans les locaux de Vente-Privée en juin 2016. Depuis, l’enquête avait été menée par la DGCCRF. Les conclusions des investigations ont été transmises à la Procureure de la République près le tribunal de grande instance de Bobigny. Les faits datent de 2015 et 2016, et concernent quelques centaines de produits, sur les dizaines de millions vendus. « Une telle agressivité m’est incompréhensible » a déclaré Jacques-Antoine Granjon, patron de Vente-Privée, choqué de la persévérance de la DGCCRF face à son entreprise.

L'info Mouv' en + :

En 2017, la DGCCRF avait reproché les mêmes faits à une quinzaine d’entreprises de e-commerce dont Amazon, Zalando, H&M ou encore Showroomprivé