MENU
Accueil
"Validé" : un peu plus de diversité à la télévision en 2020 grâce à la série
Écouter le direct
Brahim Bouhlel, Hatik, Saïdou Camara dans la saison "Validé" - Validé (photo : Canal+)
Brahim Bouhlel, Hatik, Saïdou Camara dans la saison "Validé" - Validé (photo : Canal+)

"Validé" : un peu plus de diversité à la télévision en 2020 grâce à la série

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a constaté des améliorations concernant la représentativité des personnes perçues comme "non-blanches", ce qui peut s'expliquer par les programmes d’origine française comme la série "Validé".

Le CSA a rendu son rapport sur la diversité au Parlement, le régulateur de la télévision et de la radio souligne une "relative amélioration de la représentation des personnes perçues comme 'non-blanches' sur le petit écran en 2020. Un baromètre a été établi après le visionnage de plus de 2 600 programmes diffusés sur 18 chaînes, et l'on constate que : 

Leur part est passée à 16%, soit un point de plus qu'en 2019.

Et surtout, elles sont beaucoup plus souvent présentées dans des rôles positifs (36% des cas) que négatifs (22%). Si cette avancée n'est pas significative, c'est encourageant.

La diversité puise sa force de la visibilité 

Le CSA explique cette progression notamment par la diffusion des "productions originales françaises", comme les séries "Validé" sur Canal+, "Les bracelets rouges" sur TF1, "En famille" sur M6 ou les feuilletons quotidiens, à l'image d'"Ici tout commence" sur TF1, ou encore "Plus belle la vie" sur France 3.

La catégorie de la population la plus représentée est celle des 35-49 ans. Les jeunes et les séniors restent sous-représentés, en effet, 10% des personnes apparaissant à l'écran ont moins de 20 ans et 5% plus de 65 ans, tout comme les ouvriers et les retraités qui représentent respectivement 2% et 1%.