MENU
Accueil
Une boulangerie près de Lyon retire de la vente ses têtes de "Mamadou"
Écouter le direct
La pâtisserie "Mamadou" vendue à 2.70 euros a suscité la polémique sur les réseaux sociaux.
La pâtisserie "Mamadou" vendue à 2.70 euros a suscité la polémique sur les réseaux sociaux.

Une boulangerie près de Lyon retire de la vente ses têtes de "Mamadou"

Considérés comme raciste, le nom et la forme de la pâtisserie ont créé un vif émoi sur les réseaux sociaux. Mouv' a réussi à joindre le gérant de la boulangerie.

La polémique est née ce week end sur Twitter après qu'un internaute s'est indigné de la vente d'une pâtisserie nommée "Mamadou" représentant la tête d'un homme noir.  Une vidéo relayée par le site Afroleaks News

Mouv' a contacté Ange Filippi gérant de la boulangerie "Au fournil murois" à Saint-Bonnet-de-Mure dans la banlieue lyonnaise. 

Visiblement touché par la polémique, il explique qu'il n'a pas créé cette pâtisserie tout en reconnaissant son erreur de l'avoir conservée après avoir récupéré la boutique il y a 3 ans. "Cette pâtisserie a été créée par mes prédécesseurs, c'est absolument pas moi qui l'ai créée. Je l'ai repris et je n'ai jamais eu de problèmes vis-à-vis de ça. Il n'y a jamais eu aucune plainte [...] Cette pâtisserie doit exister depuis des décennies__. Mais pour répondre aux gens, je comprends leur colère même si maintenant le mal est fait. Je trouve la réaction absolument normale et justifiée."

Cette pâtisserie était caricaturale.

L'homme a dit avoir compris cette colère et présenter toutes ses excuses s'il a pu heurter qui que ce soit. "A partir du moment où ça heurte les gens, je vois pas pourquoi je devrais continuer à produire ça. Mon but n'est absolument pas de provoquer, insulter ou quoi que ce soit. Mon but c'est de faire tourner une boutique." 

En tout cas, le sujet a énormément fait réagir sur les réseaux sociaux  :

L'info Mouv' en + : Contacté par la Ligue de Défense Noire Africaine, le gérant de la boulangerie a présenté des excuses publiques, à visage découvert.