MENU
Accueil
Un concert-test de 5 000 personnes à Paris pourrait bientôt avoir lieu
Écouter le direct
Concert-test - Barcelone, 27 mars 2021 (Lluis Gene)
Concert-test - Barcelone, 27 mars 2021 (Lluis Gene) ©AFP

Un concert-test de 5 000 personnes à Paris pourrait bientôt avoir lieu

L'expérimentation devrait se tenir le 29 mai à l'Accor Arena de Paris. Sur scène, le groupe Indochine devrait redonner de l'espoir à tous ceux en manque de concerts et de festivals.

Le retour des concerts, c'est pour bientôt ? Le Parisien affirme qu'un concert-test se tiendra le 29 mai à l'Accor Arena de Paris. 5 000 personnes seront autorisées à voir le groupe Indochine sur scène. L'expérience a déjà été repoussée à deux reprises à cause de la dégradation de la situation sanitaire mais cette fois semble être la bonne. La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot annonçait déjà le 23 avril sur la matinale de RMC que le projet était effectivement en préparation. 

Même si l'ancienne ministre de la Santé s'emmêle sur la date du concert, c'est bien le 29 mai qui aurait été retenue. L'événement, déclaré priorité nationale par le gouvernement, est organisé par Prodiss (le syndicat du spectacle musical et de variété) et l’AP-HP Hôpitaux de Paris, avec la supervision d'Oliver Véran. Roselyne Bachelot précise que cette expérimentation est d'ordre scientifique. Elle permettra à 5 000 fans masqués et testés préalablement négatifs au Covid-19 de profiter du concert en position debout. Jusqu'à présent seuls les festivals "assis" avec une jauge inférieure à 5 000 personnes étaient autorisés. Le coût d'une telle opération s'élève à 900 000 euros. 

Des expérimentations concluantes en Espagne et aux Pays-Bas

Barcelone accueillait le 27 mars un concert-test réunissant 5 000 personnes masquées et testées négatives. Un mois plus tard, le docteur Josep Maria Llibre, de l'hôpital Germans Trias i Pujol de Badalone, indiquait qu'il "n'y a aucun signe qui suggère qu'une transmission a eu lieu pendant l'événement". Pas de cluster à signaler mais six cas de Covid ont tout de même été détectés deux semaines après le concert. Les autorités affirment qu'aucun d'entre eux n'a été contaminés dans la salle. Un exemple de réussite sur lequel les organisateurs français semblent vouloir s'inspirer. Marie Sabot, membre du Prodiss et de l’équipe organisatrice de l’événement, était d'ailleurs au concert-test en Catalogne.  

Même chose près d'Amsterdam où 1 500 festivaliers se sont retrouvés pour un événement en plein air les 20 et 21 mars dernier. Ils devaient présenter un test négatif et pouvaient même se refaire dépister à l'entrée s'ils le souhaitaient. Chacun était équipé d'un GPS permettant de tracer les cas contacts si nécessaire. Fort de cette expérience, les Pays-Bas ont également proposé de recevoir 3 500 personnes à l'occasion de l'Eurovision.