MENU
Accueil
"Tuez-les" : des policiers pris dans un guet-apens dans les Yvelines
Écouter le direct
Un policier lors d'une émeute - Paris, le 30 janvier 2021 (Julien Mattia)
Un policier lors d'une émeute - Paris, le 30 janvier 2021 (Julien Mattia) ©AFP

"Tuez-les" : des policiers pris dans un guet-apens dans les Yvelines

La scène s'est déroulée samedi 13 février, aux alentours de 17h30, à Poissy (Yvelines).

Plus de peur que de mal, mais les policiers ont eu une grosse frayeur. Samedi 13 février, en fin d’après-midi, la police a été appelée pour disperser un attroupement à Poissy, au nord-est des Yvelines. À leur arrivée, les fonctionnaires ont été pris à partie par une trentaine de personnes, qui leur ont envoyé des projectiles et des mortiers d’artifice. Il n’y a heureusement eu aucun blessé. 

La scène, relayée sur les réseaux sociaux, a suscité l’indignation. "De tels agissements sont inadmissibles. Il ne peut y avoir aucune excuse pour de tels actes. "Tuez-les", un jour ça finira par arriver et on ne pourra pas dire qu’on ne savait pas" a témoigné le maire de Poissy, Karl Olive, dans un communiqué. 

La classe politique réagit à l'incident 

De nombreuses personnalités politiques ont apporté leur soutien aux policiers, comme Gérald Darmanin. Le ministre de l'Intérieur a commenté l’affaire sur BFMTV. "Agresser un policier, c’est agresser la République. [] Les propos qui visent à commettre des meurtres contre des policiers et des gendarmes doivent être évidemment condamnés, et tous ceux qui essayent de limiter, de trouver des mots d’explication devant ces attaques doivent pouvoir voir que ces policiers [], tous les jours, sont attaqués, sont inquiétés" a-t-il dit. 

"Aujourd’hui la réalité c’est qu’en moyenne 16 policiers sont blessés par jour, et que cette haine anti-flics aboutit à ce que des individus s’en prennent physiquement à nos collègues" a ajouté Matthieu Valet, le secrétaire national adjoint du Syndicat indépendant des commissaires de police, au micro de CNews. Une enquête a été ouverte pour outrages sur personnes dépositaires de l’autorité publique.