MENU
Accueil
Tik Tok : des influenceurs accusés de soutirer de l’argent à leurs abonnés
Écouter le direct
Le logo Tik Tok
Le logo Tik Tok ©AFP

Tik Tok : des influenceurs accusés de soutirer de l’argent à leurs abonnés

Certains tik-tokeurs et certaines tik-tokeuses largement suivis proposent à leurs followers de leur accorder de l’attention ou de leur faire gagner des abonnés en échange de centaines d’euros.

Selon l’enquête de 60 millions de consommateurs, c’est grâce à l’appel à témoins du compte Twitter @elles_assument_off que l’affaire a été mise en lumière. 150 témoignages ont ainsi été reçus en quelques jours.

On y apprend qu’une jeune fille de 16 ans affirme avoir dépensé 600 euros en échange de l’attention de son idole @aanxfly. Cette dernière l’a ajoutée sur un groupe privé et s’est abonnée à son compte. Au fil du temps, moins la jeune fille donnait de l’argent, moins l’influenceuse lui accordait de l’importance. Contactée par 60 millions de consommateurs, @aanxfly n’a pas répondu.

Je la considérais un peu comme une grande sœur. Je pensais qu’échanger avec aanxfly m’aiderait à surmonter mon chagrin. 

Un autre garçon de 13 ans explique avoir donné plusieurs centaines d’euros à Benoit Chevalier (tik-tokeur de 3 millions d’abonnés) en utilisant la carte bancaire de ses parents, "pour obtenir des publicités et des abonnés". L’influenceur aurait menacé et harcelé le garçon, qui a fini par déposer une main courante avec ses parents. Benoît Chevalier n’a pas voulu répondre à 60 millions de consommateurs mais a publié trois vidéos dans lesquelles il présente ses excuses et appelle ses abonnés à stopper les dons d’argent.

J’espère qu’en regardant ces vidéos, certains tik-tokeurs prendront conscience que c’est mal, parce qu’il y a des mineurs qui peuvent prendre la carte bleue de leurs parents et mentir sur leur âge.

Certains influenceurs profitent de leurs lives pour demander des dons à leurs abonnés. Tik-Tok assure pourtant faire le nécessaire contre cette pratique.

Un influenceur du réseau social, avec qui j’échange régulièrement, dit gagner au moins 500 € à chaque live.

Ces nouveaux témoignages font suite au mouvement #BalanceTonTiktokeur de juin dernier qui dénonçait les comportements violents, racistes, sexiste et homophobes de certains habitués de la plateforme.