MENU
Accueil
Tatouages : 75% des encres utilisées en France présentent un risque sanitaire élevé
Écouter le direct
Tatoo artist - mondial du tatouage à Paris en 2019 (Thomas Samson)
Tatoo artist - mondial du tatouage à Paris en 2019 (Thomas Samson) ©AFP

Tatouages : 75% des encres utilisées en France présentent un risque sanitaire élevé

Une récente étude a montré la dangerosité de certaines encres utilisées dans des salons de tatouage.

17% des Français sont tatoués et on compte plus de 5000 salons de tatouages en France. C'était le constat de Debattle en janvier, et une récente étude montre que cette pratique ultra populaire n'est pas sans présenter certains risques. En effet, ce seraient 75% des encres utilisées en France qui présenteraient un risque sanitaire élevé.

5 encres sur 20 répondraient aux normes sanitaires en vigueur

C'est l'UFC-Que Choisir, une association à but non lucratif "au service des consommateurs pour les informer, les conseiller et les défendre" qui a réalisé cette étude, rapportée par France Info, sur les encres les plus utilisées à travers la France dans les salons de tatouage. Sur les 20 encres les plus utilisées, seules 5 répondraient aux normes sanitaires en vigueur (soit bien 75% d'encres présentant potentiellement des risques). C'est donc 15 encres qui contiendraient des "colorants interdits et des composants cancérigènes".

Parmi les réglementations sanitaires utilisées par l'asso pour arriver à cette conclusion, il y a l'arrêté du 6 mars 2013 fixant la liste des substances qui ne peuvent pas entrer dans la composition des produits de tatouage et d'autres réglementations édictées à l'échelle européenne. Vous pouvez retrouver la liste de ces produits dangereux sur le site de l'UFC-Que Choisir.