MENU
Accueil
Tabac : le prix des cigarettes va encore augmenter
Écouter le direct
Le rehaussement d'au moins 50 cinquante centimes du prix des cigarettes interviendra le 1er mars
Le rehaussement d'au moins 50 cinquante centimes du prix des cigarettes interviendra le 1er mars ©Getty

Tabac : le prix des cigarettes va encore augmenter

Le 1er mars, le prix du paquet de Marlboro, marque la plus vendue en France, atteindra la barre symbolique des 10 euros.

70 centimes : c'est le montant de la hausse du prix du paquet le plus vendu en France, le Marlboro rouge, qui passe donc de 9,30 euros à 10 euros. Conséquence de l'application du premier relèvement de taxes de 50 centimes, programmé pour le 1er mars par le gouvernement.

Comment, alors, en arrive-t-on à 10 euros ? Tout simplement parce que la maison mère de Marlboro, Philip Morris, a décidé de rehausser sa marge, une manière de compenser la chute des ventes de cigarettes, (-9,32% en 2018, -7,2% l'an dernier). Contrairement aux idées reçues, en France, ce n’est pas l’Etat qui fixe le prix du tabac. Il ne peut qu’inciter les industriels du tabac à des augmentations en faisant varier le niveau des taxes, qui représentent plus de 80% du prix.

Les cigarettiers augmentent leur marge

Chez le concurrent Japan Tobacco International aussi, on gonfle la marge. Le prix des Camel sans filtre par exemple, passe à 9,80 euros contre 9,10 euros, soit là encore une hausse de 70 centimes. Bien qu'emblématique, le paquet de Marlboro n'est en revanche pas le premier à s’échanger contre un billet rose. Dès novembre dernier, les Gauloises brunes avaient déjà atteint le seuil fatidique, et passeront dans quelques jours à 10,60 euros. Enfin, la palme de la "tige" la plus onéreuse revient à la meilleure amie de Serge Gainsbourg, la fameuse Gitane brune, étiquetée à 11 euros, contre 10,50 euros auparavant.

C'est la quatrième hausse en quatre ans de mandature Macron, qui avait promis lors de sa campagne présidentielle que le symbole du paquet à 10 euros serait atteint d'ici 2020. Une première augmentation, douce, de 35 centimes, était intervenue dès 2017, avant deux autres, de 1 euro en 2018 et deux fois 50 centimes en début et fin d'année 2019. Une prochaine augmentation, de 40 centimes cette fois, est prévue pour le mois de novembre 2020, afin d’atteindre un prix moyen de 10 euros sur l'ensemble des paquets vendus. 

Cette mesure choc fait évidemment beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. En cause, notamment, la baisse du pouvoir d'achat liée à une telle augmentation, mais d'autres préfèrent voir les choses du bon côté

Pour rappel, le tabac, première cause de mortalité évitable, tue quelque 75.000 Français chaque année.