MENU
Accueil
StreetPress a besoin de votre soutien
Écouter le direct
Street Press lance un appel aux dons pour continuer à exister.
Street Press lance un appel aux dons pour continuer à exister.

StreetPress a besoin de votre soutien

StreetPress est un média indépendant dont les contenus sont accessibles gratuitement. Pour continuer à exister, les équipes ont jusqu'au 4 décembre pour réunir 27 000€. Un appel aux dons a été lancé et on vous explique comment et pourquoi il est important de se mobiliser.

StreetPress est un média en ligne consacré à l'investigation et aux cultures urbaines et financé par ses lecteurs. La crise que nous traversons actuellement n'épargne personne et particulièrement pas les structures indépendantes. 

StreetPress met un point d'honneur à être sur le terrain, à raconter la société, comme l'expliquent les équipes de StreetPress via un communiqué :

Nous nous efforçons de montrer comment un travail journalistique peut avoir un impact concret - et positif - dans la vie des gens.     

A l'heure où le journalisme 2.0 a effacé certaines frontières déontologiques, les équipes de StreetPress sont à l'origine de plusieurs enquêtes retentissantes. En octobre 2015, StreetPress révèle que l'Etat déplace des migrants en avion privé, pour un coût de 2 millions d'euros par an. Cette révélation a pour conséquence l'organisation d'une conférence de presse du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

En octobre 2018, StreetPress révèle comment plusieurs agences Pôle Emploi ont organisé des séances de recrutement calquées sur le principe de l'émission The Voice.

Dernièrement, en juin 2020, StreetPress révèle l'existence d'un (puis de deux) groupe(s) privé(s) facebook de policiers, qui tiennent des propos racistes, antisémites, homophobes, sexistes et anti-Roms. Ce reportage conduit à l'ouverture d'une enquête et conduira le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner à saisir la justice.

En juillet 2020, avec un lanceur d’alerte, StreetPress révèle que depuis 2017 est apparu un système de maltraitance et de racisme qui a touché des centaines de personnes mises en dépôt, dans les sous-sol du plus grand tribunal d'Europe, le Tribunal de Paris.

StreetPress reçoit de plus en plus de pistes sur des sujets brûlants, mais ils manquent encore de moyens pour tout couvrir.

StreetPress a jusqu'au 4 décembre pour réunir 27.000€. Ce qui correspond à 1 an d'enquêtes et de reportages. 

Si vous voulez soutenir un journalisme d'impact. Suivez le lien.