MENU
Accueil
Shanghai ferme ses sites touristiques par peur d'une seconde vague du coronavirus
Écouter le direct
Des touristes dans la Perle de l'Orient à sa réouverture le 12 mars. (photo : Hector Retamal)
Des touristes dans la Perle de l'Orient à sa réouverture le 12 mars. (photo : Hector Retamal) ©AFP

Shanghai ferme ses sites touristiques par peur d'une seconde vague du coronavirus

Shanghai avait réouvert certains de ses sites touristiques mi-mars après une forte baisse du nombre de cas de coronavirus en Chine. Mais une partie d'entre eux ont dû de nouveau fermer leurs portes en début de semaine.

Alors que l'épidémie de coronavirus est en plein pic en Europe et aux États-Unis, la Chine voit son nombre de nouveaux cas diminuer depuis un mois. Le pays comptait 36 nouveaux cas de contamination hier, mardi 31 mars, dont 35 auraient été importés selon la Commission nationale de la santé.

Une réouverture des sites touristiques pleine d'espoir

À la mi-mars, Shanghai a décidé de rouvrir plusieurs sites touristiques, tout en gardant des mesures de sécurité assez strictes. L'épidémie était de moins en moins menaçante, laissant entrevoir une reprise progressive de l'économie. Ainsi, une partie du parc Disneyland Shanghai a rouvert, tout comme le musée de Shanghai, la Tour de Shanghai et la Perle de l'Orient ont pu accueillir à nouveau du public. Un touche de lumière pour cette économie qui tourne au ralenti depuis plus de deux mois. 

Une seconde vague en Chine ?

Mais la Chine craint une deuxième vague épidémique. Lundi, le pays faisait état de 48 nouveaux cas et mardi de 36. La majorité des nouveaux cas ont été importés, c'est à dire que ce sont des personnes venues de l'étranger qui sont contaminées. Rappelez-vous, le 11 mars, l'Organisation mondiale de la santé qualifiait l'épidémie de Covid-19 de "pandémie", un terme qui signifie que le virus touche une grande partie de la planète. C'est cet aspect qui fait craindre une nouvelle propagation du virus en Chine dans un monde aussi globalisé que le nôtre.

Certains sites touristiques ferment de nouveau

Ainsi, Shanghai a finalement décidé de fermer de nouveau certains sites touristiques, pour favoriser la distanciation sociale. C'est le cas notamment de la Tour de Shanghai, de la Perles de l'Orient, mais aussi de l'aquarium et du musée de cire  Madame Tussauds comme le rapporte l'AFP. Par ailleurs, Pékin a pris des mesures pour bloquer l'arrivée des étrangers dans le pays, et réduire le trafic aérien. 

La Chine continentale a pour le moment recensé 81 554 personnes contaminées depuis le début de l'épidémie et 3 312 décès. Ces chiffres ont été revus à la hausse puisque 1 367 cas asymptomatiques ont été communiqués aujourd'hui, mais des observatoires soupçonnent l'État de sous-estimer le nombre de morts liés au Covid-19.