MENU
Accueil
Said Taghmaoui raconte son embrouille avec Vincent Cassel après "La Haine"
Écouter le direct
Vincent Cassel et Saïd Taghmaoui - soirée du festival de Marrakech en 2005 (Mehdi Fedouach)
Vincent Cassel et Saïd Taghmaoui - soirée du festival de Marrakech en 2005 (Mehdi Fedouach) ©AFP

Said Taghmaoui raconte son embrouille avec Vincent Cassel après "La Haine"

Le film phénomène "La Haine", réalisé par Mathieu Kassovitz en 1995, a révélè trois jeunes comédiens dont Vincent Cassel et Said Taghmaoui mais leur relation s'est particulièrement envenimée au fil du temps...

Said Taghmaoui est un acteur franco-marocain, naturalisé américain en 2008. Il a été révélé au grand public par le film "La Haine", il jouait le rôle du jeune Saïd aux côtés de Vincent Cassel et d'Hubert Koundé. Le film est considéré comme un film culte du cinéma français avec plus de 2 millions d'entrées, 8 nominations et 3 César. 

Si l'entente entre les comédiens crève l'écran, la fiction ne rejoint pas toujours la réalité... 

Saïd et Vincent sont en froid depuis de nombreuses années... Dans son autobiographie : "De la Haine à Hollywood" publié aux Éditions Le Cherche-Midi, l'acteur Saïd Taghmaoui donne les détails de cette embrouille qui prend ses racines peu de temps après le succès du film, un succès qui s'est avéré fulgurant et déstabilisant pour Saïd :

"Je deviens une sorte de vedette qui ne peut plus sortir de chez elle sans être reconnue__. On vient en pèlerinage jusque dans ma cité, pour essayer de me rencontrer. On félicite ma mère, on congratule mon père. Je ne comprends pas ce qui se passe, je suis complètement perdu."

De l'amour à la haine

Saïd Taghmaoui explique qu'une distance de plus en plus importante s'installe entre les deux acteurs et aussi avec le réalisateur Matthieu Kassovitz :

"Les choses commencent à se distendre entre Mathieu, Vincent et moi. Grâce au film, Vincent se met à enchaîner les rôles, et peu à peu, il se détache de moi, prend ses distances, se montre de plus en plus froid. Il a trouvé une nouvelle famille, celle de Kourtrajmé__, un collectif d'artistes venus de tous horizons."

C'est en 1998 que Saïd Taghmaoui décide d'appeler Vincent Cassel pour l'inviter à la première du film Marrakech Express, dans lequel il partage l'affiche avec Kate Winslet :

"L'accueil est glacial. Sa Majesté n'a pas le temps. Sa Majesté est très occupée. Sa Majesté est prise par sa vie d'acteur qui ne lui laisse aucun répit. Sa Majesté a d'autre chats à fouetter que de tenir la main au petit Saïd. Un monde les sépare désormais. Un gouffre."

Selon Saïd Taghmaoui, Vincent Cassel lui aurait alors répondu : 

Tâche de t'en souvenir la prochaine fois que tu m'appelles.

L'acteur est abasourdi, il poursuit :

"Il raccroche. L'enfoiré. Je reste de longues minutes sonné (...) J'ai mal. Pour lui. Pour moi. Pour tout ce qu'on aurait pu faire ensemble et qui restera lettre morte. Son égoïsme. Ma naïveté. Dieu que les hommes sont laids parfois.__"

Depuis, les deux acteurs poursuivent leurs routes séparément, Saïd avait enfoncé le clou lors de la cérémonie des César 2020, quand Aïssa Maïga avait interpellé Vincent Cassel, installant un certain malaise... Said Taghmaoui avait réagi sur Twitter :

Vincent Cassel, le plus hypocrite de tous ! Sachez-le.

A bon entendeur...