MENU
Accueil
Rentrée étudiante : Paris, Nice et Lyon parmi les villes les plus chères en 2021
Écouter le direct
Le coût de la vie étudiante a augmenté de 2,5% en 2021, selon le syndicat Unef.
Le coût de la vie étudiante a augmenté de 2,5% en 2021, selon le syndicat Unef. ©Getty

Rentrée étudiante : Paris, Nice et Lyon parmi les villes les plus chères en 2021

Le coût de la vie a augmenté de 2,5% pour les étudiants en 2021, selon le syndicat Unef. Parmi les villes les plus chères, Paris, Bordeaux, Lyon ou encore Aix-en-Provence.

Chaque année, le syndicat étudiant Unef classe les villes étudiantes de la plus chère à la moins chère. Selon l'Unef, le coût de la vie a augmenté de 2,5% pour les étudiants, alors que la précarité s'étend depuis le début de la crise sanitaire. 

La cause de cette augmentation : les prix des transports en commun, +0,97% en moyenne, et la baisse des aides directes ces dernières années. 

Les villes les plus chères sont toujours les mêmes

En tête du classement des villes étudiantes établi par l'Unef, on retrouve Paris, où il faut près de 1.300 euros par mois à un étudiant pour vivre. Paris, ville la plus chère pour les étudiants, mais c'est la seule ville du classement où le prix de la vie baisse par rapport à l'année dernière. Une conséquence directe de l'encadrement des loyers de la capitale. 

Le haut du classement est largement occupé par des ville d'Île-de-France. La ville de région la plus chère est Nice, 9e au classement de l'Unef. 

A Marseille, Lille, Strasbourg ou Montpellier, il est possible de vivre avec moins de 1.000 euros par mois. Et pour dépenser le moins possible, moins de 800 euros par mois, il faut aller étudier... à Limoges !

Pour compenser cette hausse du prix de la vie étudiante, l'Unef appelle le gouvernement à revoir le système des bourses, pour qu'elles soient accessibles à plus de monde et plus adaptées.