MENU
Accueil
Rennes : un centre culturel musulman tagué d’insultes islamophobes
Écouter le direct
Un des nombreux tags islamophobes découverts sur les murs du centre culturel islamique Avicenne de Rennes. (photo : Ronan Houssin)
Un des nombreux tags islamophobes découverts sur les murs du centre culturel islamique Avicenne de Rennes. (photo : Ronan Houssin) ©AFP

Rennes : un centre culturel musulman tagué d’insultes islamophobes

De violentes insultes à caractère islamophobes telles que "Mahomet prophète pédophile" ont été taguées sur les murs.

"Non à l’islamisation", "Mahomet prophète pédophile", "Les croisades reprendront", "Charles Martel sauve-nous", ou encore "Catholicisme religion d’Etat", voilà les tags découverts par des fidèles musulmans ce dimanche 11 avril sur les murs du centre culturel islamique Avicenne de Rennes au moment de la prière du matin. À seulement deux jours du ramadan, Mohammed Zaidouni, le président du conseil régional du culte musulman a déploré la situation : "Nous sommes les enfants de la République et nous nous retrouvons avec la haine la violence et la barbarie."

Ouverture d'une enquête

En réponse, le parquet de Rennes a ouvert une enquête pour "dégradations à raison de l’appartenance à une religion." Les auteurs de ces inscriptions risquent jusqu’à quatre ans d’emprisonnement et 30 000€ d’amende. Le procureur de Rennes, Philippe Astruc a annoncé dans un communiqué que le parquet gardera une attention toute particulière sur cette enquête et considère que les faits "portent une atteinte symbolique grave" et "viennent troubler l’exercice paisible du culte."

Gérald Darmanin s’est rendu sur place dans la soirée et a exprimé son "dégout" face à ses graffitis "qui sont des insultes aux musulmans français et des insultes à la France". Le ministre de l’Intérieur a aussi tenu à rappeler que "tout lieu de culte, tout lieu d’inspiration religieuse est le bienvenu" en France.