MENU
Accueil
Reconfinement : une pétition demande l'ouverture des librairies
Écouter le direct
Une librairie fermée à Paris - (photo : Marie Magnin / Hans Lucas)
Une librairie fermée à Paris - (photo : Marie Magnin / Hans Lucas) ©AFP

Reconfinement : une pétition demande l'ouverture des librairies

Une pétition a été lancée et elle demande à maintenir les librairies ouvertes durant les quatre prochaines semaines de confinement.

L'industrie du livre avait déjà connu de grandes difficultés lors du premier confinement. Depuis ce vendredi 30 octobre, avec le début d'un reconfinement, la filière littéraire en France va être exposée aux mêmes problématiques économiques, voire même plus dangereuses que dans les mois précédents. C'est pour cette raison qu'une pétition a été lancée sur Internet. Celle-ci demande l'ouverture des librairies et des galeries indépendantes pendant toute la période du confinement, au moins pour les 4 prochaines semaines.

Le critique littéraire François Busnel a annoncé sur franceinfo qu'il allait lancer cette pétition qui a pour titre : "Monsieur le Président, faisons le choix de la culture en rouvrant les librairies !". On peut d'ailleurs retrouver l'intégralité de la lettre sur son compte Instagram. François Busnel demande désormais à ce qu'Emmanuel Macron reçoive le syndicat des libraires de France, le syndicat national des éditeurs et les écrivains.

De son côté, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a également appelé à rouvrir les librairies, estimant que l'accès à la lecture était aussi essentiel à la nation que d'autres activités ayant bénéficié de dérogations, comme le souligne francebleu.

View this post on Instagram

Monsieur le Président, Je vous fais une lettre, avec tous les libraires de France, tous les éditeurs de France, tous les écrivains de France et, surtout, tous les lecteurs de France, une lettre que vous lirez peut-être... Ce matin sur la radio France Info, à 7h20, j’ai plaidé pour l’ouverture des librairies. Ouvrir les librairies, ce n’est pas faire une exception, c’est la norme : le combat contre l’obscurantisme qui nous menace passe par la lecture. Je pourrais développer plus encore : tout est dans cette lettre qui est devenue une « pétition », initiée par le Syndicat des Libraires (SLF), le Syndicat des Editeurs (SNE) et tous les non syndiqués qui défendent la lecture dans ce pays (les millions de lecteurs qui fréquentent les librairies...) : s’il vous plaît, laissez les libraires ouvrir, ils rivalisent d’inventivité et se battent comme des fous pour que nous puissions lire. Aujourd’hui, ils savent servir les livres en respectant toutes les mesures sanitaires. L’enjeu est immense. Cette pétition sera en ligne dans quelques heures sur les reseaux Sociaux de La Grande Librairie et je demande à tous ceux qui le souhaitent de la signer. Et nous viendrons vous la remettre, masqués et en respectant les gestes barrières, dès que vous nous y inviterez. Merci ! @lagrandelibrairie #slf #sne #cpe #jesoutiensmalibrairie Affiche créée par @mathieupersan

A post shared by François Busnel (@francoisbusnel) on