MENU
Accueil
R. Kelly crée la polémique après s’être fait vacciner contre le Covid en prison
Écouter le direct
Emprisonné depuis 2019, R. Kelly a reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19. (POOL)
Emprisonné depuis 2019, R. Kelly a reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19. (POOL) ©AFP

R. Kelly crée la polémique après s’être fait vacciner contre le Covid en prison

Le chanteur de "I Believe I Can Fly", en prison depuis 2019, a reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19. Une honte pour beaucoup d’Américains.

À plusieurs reprises pendant son incarcération, R. Kelly avait demandé à être libéré sous conditions car il disait avoir peur de contracter le coronavirus en prison. Toutes ses tentatives avaient été rejetées. Une crainte dont il n'aura plus à se soucier désormais puisque le chanteur de 54 ans se serait fait administrer la deuxième dose du vaccin contre le Covid en prison après avoir reçu la première en janvier dernier, selon le site américain TMZ. 

Comme lui, 63 prisonniers et 128 membres du personnel du centre correctionnel de Chicago se sont faits vacciner. 

Beaucoup d’Américains ont exprimé leur colère sur Twitter. Dans un pays où la crise sanitaire est une des plus violentes au monde, avec plus de 500 000 morts depuis le début de la pandémie, ils ne comprennent pas qu’un prisonnier ait pu recevoir les deux doses du vaccin contre le Covid alors que certains n’ont même pas eu de première injection.  

R. Kelly incarcéré pour 22 chefs d'accusations

Pour rappel, le roi déchu du R&B est incarcéré depuis juillet 2019 pour 22 chefs d’accusation dont ceux d’agressions sexuelles, trafic de jeunes filles, diffusion d’images et de vidéos à caractère sexuel avec des mineurs et destruction de preuves. 

R. Kelly connaitra le premier de ses quatre procès en septembre 2021.