MENU
Accueil
Québec : des garçons portent la jupe pour dénoncer le sexisme au lycée
Écouter le direct
Capture d'écran @cassandre_bp
Capture d'écran @cassandre_bp

Québec : des garçons portent la jupe pour dénoncer le sexisme au lycée

Plusieurs lycéens québécois ont décidé d’aller en cours en jupe pour soutenir les filles soumises aux règles vestimentaires des lycées, mais aussi pour inciter à la tolérance.

Au Québec aussi, la vague antiréglementaire semble avoir touché les lycées. Ainsi, plusieurs garçons ont décidé d’assister à leurs cours en jupe. Ils ont posté leur initiative sur les réseaux sociaux et récolté un grand nombre de likes. Avec cette démarche, ces lycéens veulent dénoncer les règlements sexistes des lycées qui empêchent les filles de s’habiller comme elles le souhaitent. 

Le lycéen @hd.mot dénonce l’hypersexualisation des femmes et pointe du doigt les manquements dans l’éducation donnée aux garçons en ce qui concerne le regard qu’ils portent sur les filles :

"Il y a un message significatif derrière le port de la jupe et il ne faut pas l'oublier. Oui, je parle de l'hypersexualisation de la femme. [] Ce n'est pas aux filles/femmes de se faire éduquer pour ne pas soi-disant "déranger" les garçons/hommes. Les viols sont MAJORITAIREMENT causés par des hommes et donc il faudrait éduquer les hommes."

View this post on Instagram

Un autre petit message. Ce n'est pas parce qu'on a porté la jupe une fois qu'il faut arrêter de la porter. Nous devons tous continuer à se battre pour pouvoir enfin changer le système très mal construit qui s'est ancré dans la mentalité de malheureusement beaucoup de personnes, de générations en générations. Non je ne dis pas qu'il faut la porter à tous les jours mais bien qu'il faut l'inclure dans notre habillement du quotidien, comme toute autre pièce de vêtements (pantalons ou shorts par exemple. Il ne faut pas porter une jupe parce que c'est un "trend" ou encore pour avoir plus d'abonnés. Il y a un message significatif derrière le port de la jupe et il ne faut pas l'oublier. Oui, je parle de l'hypersexualisation de la femme et des injustices sociales présentes dans de nombreux systèmes (en majorité ceux de l'éducation et scolaire). Ce n'est pas aux filles/femmes de se faire éduquer pour ne pas sois-disant "déranger" les garçons/hommes. Les viols sont MAJORITAIREMENT causés par des hommes et donc il faudrait éduquer les hommes à ne tout simplement pas commettre ce genre d'actions. Il faut aussi éduquer tout le monde à être ouvert d'esprit et respecter toutes les personnes tel qu'elles le sont. Tout le monde devrait avoir le droit de choisir la coupe et la forme de leurs habillements. Qu'est-ce que ça change de voir plus de peau, ou encore qu'il y aille des trous dans des vêtements? ABSOLUMENT RIEN. Il faut tout changer et rebattir un code.

A post shared by 🙊Tom Ducret-Hillman🙈 (@hd.mot) on

Ce même lycéen invite à la tolérance en affirmant qu’il faut inclure la jupe dans le dressing des garçons qui le souhaitent, au même titre que les pantalons et shorts. Selon lui, les vêtements ne correspondent à aucun genre et doivent être portés librement.

"Il faut aussi éduquer tout le monde à être ouvert d'esprit et respecter toutes les personnes [] Tout le monde devrait avoir le droit de choisir la coupe et la forme de leurs habillements. [] Il faut tout changer et rebâtir un code."

View this post on Instagram

En jupe, en cours, avec un système ✨FUCKED✨ en sale.🙈😙😃💞😻 Le code vestimentaire c'est la chose la moins sensée que j'aies jamais vu pour vrai faudrait changer s'taffaire la. C'est en faisant des p'tites affaires comme ca qu'on va arriver a changer le système faque toutes les personnes qui l'ont pas fait qu'est-ce que vous attendez? S'pa parce qu'un gars porte une jupe que "oMg cESt fuCkIng gaY". Betch clothes has no gender change your mentality. En plus l'affaire de on voit la peau s'quoi le but genre ça vous excite madame/monsieur la/le prof? Just close your mouth thank you xx.TOUT LE MONDE PEUT S'HABILLER COMME ILS LE VEULENT PERIODT. fhank you :3 #doakickflip @berrics In a skirt, in class, with a FUCKED UP system. Dress code is the most non- sensed things I've ever seen in my life and so, we need to change it! It's by doing little things like this that we are going to be able to change these stupid rules. Everybody that didn't do it, what are you waiting for? It's not because you're a boy and you wear a dress that "OmG thaT's So FucKiNg gAy". Hey clothes has no gender so change your mentality! And what's the problem with seeing a little bit of skin? It's exciting you Mrs./Mr. the professor? EVERYONE SHOULD DRESS HOW THEY FEEL HOW TO DRESS. STOP PUTTING PEOPLE IN BOXES WE CAN'T EXPRESS OURSELVES. This needs to change! fhanks have a nice day :3

A post shared by 🙊Tom Ducret-Hillman🙈 (@hd.mot) on

Cassandre Bau-Plourde, une lycéenne québécoise a, elle aussi, partagé des photos de ses camarades garçons en jupes. Elle écrit que, dans son lycée, les filles doivent obligatoirement porter un soutien-gorge ("une brassière"), qu’elles n’ont pas le droit aux débardeurs à bretelles fines, ni aux jupes trop courtes.

"Les stéréotypes traditionnels parlent des hommes comme étant dominants [] ceux-ci ont un énorme impact négatif dans notre environnement social. L’action de porter la jupe est un moyen pour casser les habitudes sexistes et malsaines."

Une initiative québécoise qui rappelle le mouvement #Lundi14Septembre lancé le mois dernier en France.