MENU
Accueil
Marseille : prison ferme pour des policiers après une intervention violente
Écouter le direct
L'uniforme de la Police - José Nicolas/Corbis via Getty Images
L'uniforme de la Police - José Nicolas/Corbis via Getty Images ©Getty

Marseille : prison ferme pour des policiers après une intervention violente

Trois policiers ont été reconnus coupables d'enlèvement et séquestration, de violences volontaires et de faux, suite à un contrôle d'attestation de déplacement qui a mal tourné sur le Vieux-Port à Marseille.

La scène se déroule, en avril, sur le Vieux-Port à Marseille, 3 policiers de la CRS autoroutière 53 de Septèmes-les-Vallons s’apprêtent à contrôler l'attestation de déplacement d'un homme. Comme le rapporte La Provence, le jeune homme se nomme Jamshed, il a 27 ans, et de nationalité afghane, il est frappé par les policiers, puis, ils l'emmènent et le déposent à 30km de là. Les détenteurs de l'autorité ne s’arrêtent pas la puisqu'ils rédigent un faux procès-verbal en indiquant que le contrevenant aux règles du confinement a été déposé à l’hôtel de police, ce qui est faux puisque l'homme a été débarqué à Châteauneuf-les-Martigues, sur un parking isolé.

La victime a porté plainte et les 3 policiers ont été présentés en comparution immédiate, devant le Tribunal correctionnel de Marseille.

La procureure, Dominique Laurens, a déclaré  :

Ils n'ont pas été dignes de leur uniforme.

Les trois CRS ont été reconnus coupables d'enlèvement et séquestration, de violences volontaires et de faux. Le plus gradé est condamné à 4 ans de prison ferme, pour le plus jeune, sorti de l'école de Police 4 mois plus tôt, 18 mois ferme avec mandat de dépôt et 1 an avec sursis pour une CRS adjointe de sécurité. Les peines sont supérieures aux réquisitions de la procureure. Les anciens fonctionnaires ont maintenant un casier judiciaire et ne pourront plus exercer le métier de policier.