MENU
Accueil
Pr Raoult : ses meilleures punchlines pendant son audition face à l'Assemblée
Écouter le direct
Le Docteur Didier Raoult lors de son audition à l'Assemblée Nationale le 24 juin 2020 à Paris (Photo : Thomas Coex)
Le Docteur Didier Raoult lors de son audition à l'Assemblée Nationale le 24 juin 2020 à Paris (Photo : Thomas Coex) ©AFP

Pr Raoult : ses meilleures punchlines pendant son audition face à l'Assemblée

Dider Raoult, le médecin controversé de Marseille, faisait face ce mercredi 24 juin à la commission d'enquête de l'Assemblée nationale pour parler de la gestion de la crise du coronavirus. Le Professeur Raoult en a profité pour tacler notamment le gouvernement et se jeter des fleurs.

Celui qui défend l'utilisation de l'hydoxychloroquine contre le coronavirus s'est à de nombreuses reprises opposé au gouvernement depuis le début de l'épidémie du Covid-19. Interrogé par la commission d'enquête parlementaire, il a une nouvelle fois affirmé son opposition. Tel un rappeur, il a lâché ses meilleures punchlines parfois ponctuées d'égotrip.

Une petite claque au conseil scientifique

La gestion de la crise par le gouvernement a été très largement critiquée par Didier Raoult pendant son audition. Il parle notamment du conseil scientifique en disant :

Je ne suis pas resté dans le conseil scientifique parce que je considérais que ce n'était pas un conseil scientifique

Il ajoute "je sais ce que c'est un conseil scientifique. Moi, j'ai un conseil scientifique qui fait rêver le monde entier de qualité. Ce n'était que des stars de leur domaine. Là ce n'était pas ça." Il explique avoir transmis une liste des meilleurs spécialistes au gouvernement mais qu'aucun d'entre eux n'était dans ce conseil scientifique.

Piquer la santé publique

"La santé publique c'est 70 à 80% de politique et 30 % à 20% de médecine pure." Oui, la santé publique a aussi pris pour son grade. "Je pense que le ministre a été mal entouré à ce stade là parce qu'il faut avoir des remparts" a aussi précisé le Professeur Raoult, insinuant que les personnes concernées ne sont pas dotées de bonnes capacités d'analyse. "Ce n'est pas de ma faute si on ne sait pas organiser les essais dans ce pays" a-t-il également lâché, reprochant le manque d'essais cliniques en France.

Une pointe d'égotrip

Une chose est certaine, c'est que Raoult est sûr de lui. A travers ces trois heures de tacles il est parvenu à se jeter quelques fleurs. Il a évidemment tenu à rappeler qu'il était un "grand scientifique" doté d'une excellente capacité d'observation, ajoutant avoir une expérience "extrême."

Je vois les choses là où les gens ne les voient pas

Malgré le personnage parfois extravagant que peut être le Docteur Raoult et la controverse qu'il a pu créer lors de la crise du Covid-19, il est reconnu par des scientifiques et Emmanuel Macron, avec qui il est en contact, lui avait également fait confiance. L'OMS a cependant affirmé ce 17 juin 2020 que "l’hydroxychloroquine n’entraîne pas une réduction de la mortalité des patients atteints de la COVID-19 hospitalisés, par comparaison aux soins standards." Didier Raoult continue de penser que ce médicament est la solution.