MENU
Accueil
Manger un kebab après une cuite ? Logique selon des chercheurs
Écouter le direct
Kebab ouvert la nuit.
Kebab ouvert la nuit. ©Getty

Manger un kebab après une cuite ? Logique selon des chercheurs

Après une soirée riche en alcool, il est courant de voir les fêtards chercher à tout prix à se remplir le ventre. Selon des chercheurs américains, c'est un comportement tout à fait normal.

Les fins de soirée se terminent très souvent dans le kebab du coin ou dans l’épicerie la plus proche encore ouverte. Un rituel encore plus sacré pour les buveurs d'alcool qui cherchent absolument à dévorer un bon gros repas même s'il est 4h30 du matin. Des chercheurs ont trouvé une corrélation entre consommation excessive d'alcool et faim spontanée. Ils ont réalisé de nombreux tests sur des souris et se sont aperçus qu’il existait un circuit dans le cerveau.

Le comportement des souris nous en apprend beaucoup sur le nôtre

Les souris ont été observées et analysées pendant 8 semaines. Séparées en 3 groupes, elles ont eu un programme alimentaire différent mais une source d'eau illimitée. La distribution d'alcool était en revanche contrôlée et les chercheurs ont ainsi pu constater qu'au fil du temps, la consommation d'alcool par les souris était croissante, passant de 10 à 20 %.

Le premier groupe a été nourri grâce à une alimentation très riche en matières grasses. Le deuxième a été nourrie avec des produits adaptés aux rongeurs. Et le troisième groupe a eu une alimentation relativement équilibrée avec quelques fois des apports en matières grasses. Les souris du troisième groupe sont celles qui ont consommé le plus d'alcool. C'est aussi le groupe qui avait l'alimentation la plus proche des gens en général. Les rongeurs ont même priorisé l'alcool sur l'eau à terme.

N'oubliez jamais que "l’abus d’alcool est dangereux pour la santé".