MENU
Accueil
PNL : libéré, Ademo sera jugé pour usage de stupéfiants, outrage et rébellion
Écouter le direct
Daemo - capture clip "DA"
Daemo - capture clip "DA"

PNL : libéré, Ademo sera jugé pour usage de stupéfiants, outrage et rébellion

Après son arrestation musclée, Ademo est sorti de garde à vue.

Samedi dernier (5 septembre), la moitié de PNL : Ademo, s'est fait arrêter par la police et a été placé en garde à vue pour usage de stupéfiants, outrage et rébellion comme l'a rapporté l'AFP.

Après cette arrestation musclée des policiers, qui a beaucoup fait parler sur les réseaux, le rappeur des Tarterêts est sorti de sa garde de vue le lendemain (dimanche 6 septembre) selon les infos du parquet de Paris relayées par FranceInfo.

"L'intéressé, à l'issue de sa garde à vue, s'est vu délivrer une convocation devant le tribunal correctionnel pour y répondre des chefs d'usage de stupéfiants, d'outrage à personne dépositaire de l'autorité publique et de rébellion"

Tarik Andrieu de son vrai nom, a reçu une convocation pour être jugé au tribunal en janvier 2021.