MENU
Accueil
Philadelphie : tensions depuis la mort d'un homme noir tué par des policiers
Écouter le direct
Emeutes à Philadelphie le 27 octobre 2020 suite à la mort de Walter Wallace Junior, tué par la police (Gabriella Audi)
Emeutes à Philadelphie le 27 octobre 2020 suite à la mort de Walter Wallace Junior, tué par la police (Gabriella Audi) ©AFP

Philadelphie : tensions depuis la mort d'un homme noir tué par des policiers

Lundi 26 octobre, Walter Wallace Jr, un homme noir de 27 ans a été tué par la police dans le quartier de West Philadelphia aux Etats-Unis.

Lundi 26 octobre, Walter Wallace Jr, un homme noir de 27 ans a été tué par la police dans le quartier de West Philadelphia aux Etats-Unis. Dans un climat de protestations contre les violences raciales et de campagnes présidentielles, les émeutes qui ont suivi l'événement sont au centre de l'attention médiatique.

Bon nombre de vidéos montrant les images de la mort de Wallace Jr circulent déjà sur les réseaux sociaux avec le hashtag #WalterWallaceJr. Ces dernières montrent un homme commencer à traverser une route après deux policiers le visant tous les deux avec leur arme. Quelques secondes plus tard c'est une dizaine de coups de feux qu'on entend avant de voir l'homme tomber sur le sol et un groupe de personnes, dont sa mère, se ruer sur le corps. Comme toutes celles qu'on a pu voir ces derniers mois, ces images accompagnées du bruit des coups de feu et des cris soulèvent le coeur.

Une énième bavure policière qui suscite des réactions immédiates

France Info rapporte que le jeune homme aurait été atteint de bipolarité, et que c'est pour stopper une crise que sa famille aurait appelé les urgences médicales et non pas la police, selon l'avocat. Du côté de la police, la version des faits est exposée comme ne faisant pas un pli : l'homme n'aurait pas accepté de lâcher l'arme qu'il avait à la main menant les forces de l'ordre à ouvrir le feu. Comme on pouvait s'y attendre, la mort de Walter Wallace Jr a impliqué un soulèvement presque immédiat de la population de la plus grande ville de Pennsylvanie. 

Ainsi, le soir suivant l'abattage de l'homme, des manifestations ont eu lieu à Philadelphie. Des policiers ont alors été blessés. Ces manifestations proches du lieu d'habitation de Walter Wallace Jr on été assorties le lendemain de pillages de magasins dans un autre quartier de la ville, notamment d'un Wallmart et d'un Foot Locker selon des vidéos. C'était un peu plus de milles personnes qui marchaient avant d'être dispersées par un cordon de police. 

Le maire démocrate se prononce sur l'affaire

Le maire démocrate de la ville Jim Kenney s'est rapidement prononcé sur Twitter, après avoir fait des déclarations concernant l'événement. "Je reconnais que la vidéo de l'incident pose beaucoup de questions. Les habitants ont ma parole que ces questions seront complètement abordées lors de l'enquête. Sur les lieux ce soir, j'ai entendu et ressenti la colère de la communauté. Toutes les personnes impliquées seront impactées pour toujours", a exprimé le maire. 

Les deux policiers mis en cause ont été suspendus dans l'attente des résultats de l'enquête. Si peu de temps avant les élections états-uniennes, difficile d'envisager comment cette mort et les évènements qui l'ont suivi pourront ne pas être repris par les candidats et particulièrement Donald Trump.