MENU
Accueil
Pharrell Williams menace de porter plainte contre Donald Trump
Écouter le direct
Pharrell VS Trump
Pharrell VS Trump ©Getty

Pharrell Williams menace de porter plainte contre Donald Trump

Quelques heures après la tuerie de Pittsburgh, Donald Trump donnait un meeting dans l’Indiana en utilisant le titre « Happy » de Pharrell Williams. Ce dernier n’a pas du tout apprécié…

Le moment était très mal choisi par le Président des Etats-Unis pour Pharrell Williams. Sans son consentement, son titre Happy a été joué alors que le pays était encore en deuil. Alors que la chanson envoie des ondes positives, l’utilisation non autorisée du tube planétaire a fait polémique. De plus, Pharrell Williams ne souhaite pas que ses musiques soient associées à Donald Trump.

Voici un extrait de la lettre envoyée par les avocats de Pharrell Williams à Donald Trump

En ce jour où 11 personnes ont été tuées des mains d'un 'nationaliste' dérangé, vous avez joué la chanson "Happy" lors d'un événement politique public dans l'Indiana. Il n'y avait rien de joyeux dans cette tragédie infligée à notre pays samedi, et aucune permission pour l'utiliser ne vous avait été accordée...

La liste des chanteurs qui se sont opposés à Donald Trump est déjà longue : Adele, Elton John, Queen, Neil Young, les Rolling Stones... L'artiste n’a pas hésité à menacer Donald Trump de poursuites judiciaires en cas de récidive. Le message est très clair.

L’info Mouv’ en + : 

Légalement, Donald Trump n'a pas besoin de l'accord des artistes. Il peut obtenir des licences directement auprès des sociétés de droits d'auteur.