MENU
Accueil
Paris : 170 392 euros pour un stationnement de 4 heures dans un parking
Écouter le direct
Parking souterrain - plus49/Construction Photography/Avalon/Getty Images
Parking souterrain - plus49/Construction Photography/Avalon/Getty Images ©Getty

Paris : 170 392 euros pour un stationnement de 4 heures dans un parking

La borne de sortie lui a réclamé plus de 170 000 euros pour le laisser sortir du parking ! L'automobiliste, après quelques sueurs froides et plusieurs échanges houleux, a pu quitter le parking...

Roland se souviendra de cet après-midi dans le quartier parisien de Saint-Sulpice, dans le VIe arrondissement. Cet habitant de Champs-Sur-Marne dans le 77, a laissé sa voiture dans un parking Indigo, comme il l'explique au Parisien :

Je suis arrivé vers midi et j'en suis reparti le même jour vers 16h. Et pour 4 heures de parking, la borne de paiement m'a demandé la modique somme de 170 392 euros.

Roland a laissé son véhicule pendant 4 heures, alors qu'aucune faille spatio-temporelle n'a été relevée ce jour là par les autorités compétentes. Une fois arrivé à la barrière pour sortir du parking, Roland a découvert une somme astronomique s'afficher sur la borne, il n'a pas voulu insérer sa carte de crédit et a tenté de contacter, via l'interphone un agent, après 20 minutes d'attente, il a été mis en relation avec un être humain. Et les ennuis n'ont fait que commencer... 

Cela aurait pu être très drôle. Et tout aurait dû se terminer très rapidement si un agent était intervenu. Sauf qu’il n’y a personne dans ce parking pour aider les usagers.

Car comme l'explique Roland : "Dans notre échange, l’interlocuteur semblait plus inquiet de mon règlement que du dysfonctionnement et de la situation invraisemblable dans laquelle je me trouvais."

L'agent du parking lui a demandé sa plaque d'immatriculation, son numéro de téléphone et a enfin ouvert la barrière mais Roland, sous l'emprise d'une émotion certaine, a loupé la sortie, il est resté coincé au même endroit... Évidemment, Roland n'était pas seul dans ce parking, plusieurs automobilistes étaient bloqués derrière lui et les esprits ont commencé à s'échauffer.

Les klaxons ont fusé et un automobiliste est sorti de son véhicule pour ouvrir à mains nues la barrière, en vain ... Parallèlement, Roland recontacte un agent, une autre personne lui répond au bout de 15 minutes et veut être payé immédiatement. Le cauchemar continue pour Roland et ses compagnons d'infortune... 

Après 45 minutes, Roland a pu, enfin, revoir la couleur du ciel. 

Mais cette mésaventure lui a générée beaucoup de stress et pose de sérieuses questions quant à l'intendance du parking Indigo, d'autant plus qu'il s'agit d'une délégation du service public de la ville de Paris (ce qui représente 120 parkings) :

"Je suis resté bloqué dans un parking où il n’existe aucune intendance, aucune surveillance, aucun service, aucune personne étant en capacité de vous aider en cas de problème. C’est grave et angoissant__"

La direction d'Indigo a été contactée par Le Parisien et s'est dit "navrée" et a reconnu "un bug informatique". La direction précise également que "des effectifs réactifs et mobiles sont toujours prêts à intervenir"...

Finalement, Roland a reçu une facture par SMS de 15,90 euros. Mais, entre nous, un geste commercial n'aurait pas été superflu...