MENU
Accueil
Panne géante de Facebook : Mark Zuckerberg perd près de 7 milliards de dollars en quelques heures
Écouter le direct
Marck Zuckerberg à Viva Technologie Paris 2018 (Chesnot) ©Getty
Marck Zuckerberg à Viva Technologie Paris 2018 (Chesnot) ©Getty

Panne géante de Facebook : Mark Zuckerberg perd près de 7 milliards de dollars en quelques heures

Mark Zuckerberg perd 7 milliards de dollars après le crash de WhatsApp, Facebook et Instagram.

En quelques heures, la fortune personnelle de Mark Zuckerberg a été réduite de près de 7 milliards de dollars. La raison ? La chute mondiale de Facebook, Instagram et WhatsApp, qui a même fait chuter sa position dans le classement des personnes les plus riches du monde.

La valeur nette de Mark Zuckerberg perd des milliards.

Les actions du géant des médias sociaux ont chuté d'environ 5 %, s'ajoutant à une baisse de 15 % depuis la mi-septembre. Selon l'indice Bloomberg des milliardaires, cela a coûté à Zuckerberg la quatrième position parmi les milliardaires. Il occupe désormais la cinquième place avec 120,9 milliards de dollars, derrière Bill Gates.

Zuckerberg s'était auparavant hissé jusqu'à la troisième place de l'indice des milliardaires de Bloomberg, mais sa valeur nette est en baisse depuis plusieurs semaines : depuis le 13 septembre, Zuckerberg a perdu 19 milliards de dollars, selon Bloomberg.  

Les problèmes d'accès à Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp sont apparus vers 17h lundi en France. Facebook avaient alors déclaré dans un tweet qu'ils "travaillaient actuellement pour que les choses reviennent à la normale aussi vite que possible." Ce mardi 5 octobre tout semble réglé mais cette panne aura suscité plusieurs réactions assez drôles sur Twitter, qui a bien profité de ce petit coup de mou de la part de son concurrent. 

La chute des réseaux, au milieu d'une série de plaintes

Avant la panne de lundi, Facebook a fait l'objet d'une série de rapports cinglants du Wall Street Journal, basés sur des documents internes, qui ont révélé que Facebook était au courant d'une série de problèmes avec ses plateformes, notamment la façon dont Instagram affecte les adolescentes et la montée du contenu nationaliste blanc sur Facebook. Les problèmes s'enchainent donc pour Marck Zuckerberg.