MENU
Accueil
"OSS 117" : Jean Dujardin répond à un hater de Nicolas Bedos
Écouter le direct
Jean Dujardin un brin vénère... _ Stephane Cardinale - Corbis / Contributeur
Jean Dujardin un brin vénère... _ Stephane Cardinale - Corbis / Contributeur ©Getty

"OSS 117" : Jean Dujardin répond à un hater de Nicolas Bedos

Jean Dujardin sait monter au créneau pour défendre les potes, il en a fait la démonstration sur son compte Insta.

Jean Dujardin a, une nouvelle fois, enfilé le costume du plus amusant des agents secrets, le bien nommé : Hubert Bonisseur de La Bath pour un nouvel opus, réalisé par Nicolas Bedos et intitulé :"OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire", qui sortira en salles le 14 avril prochain (si les mesures sanitaires lui sont favorables).

Nicolas Bedos est depuis plusieurs mois au cœur d'une houle médiatique, des remous provoqués par des déclarations faites sur ses réseaux concernant la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. Des posts qui ont suscités l'indignation de plusieurs internautes, même le Ministre de la Santé en avait appelé à la responsabilité de son auteur. Puis, il y a quelques jours, on apprenait que Nicolas quittait les réseaux sociaux, il a déclaré :

J’ai goûté à cette violence et je l’ai détestée

L'affaire aurait pu s’arrêter là mais les réseaux ne dorment jamais, c'est sur un post du 2 février sur le compte Insta de Jean Dujardin qu'un hater s'est exprimé. Sous un cliché pris lors du tournage du prochain OSS 117, un internaute a laissé ce message :

"Cher Jean. Je suis un fan absolu de votre travail. Mais je dois avouer que les sorties douteuses du réalisateur du prochain OSS m'ont écœuré. D'autant qu'il ose dire aujourd'hui qu'il se retirait des réseaux sociaux, victime de leur violence. J'attendrai donc le passage TV de ce film. Hors de question que je donne 1 centime de gloire à ce réalisateur. Désolé"

Un message qui n'a pas laissé indifférent l'acteur puisqu'il a laissé un commentaire sans équivoque :

Je devrais m'en remettre...

Une réponse cinglante qu'appréciera son ami.