MENU
Accueil
New York : le nouvel épicentre de la pandémie ?
Écouter le direct
Des touristes à New York, le 24 mars 2020 (photo : Angela Weiss)
Des touristes à New York, le 24 mars 2020 (photo : Angela Weiss) ©AFP

New York : le nouvel épicentre de la pandémie ?

Avec plus de 25 000 cas de Covid-19, l'État de New York compte plus de personnes contaminées qu'en France. La situation inquiète les autorités, qui craignent de se faire dépasser par la crise sanitaire.

Tous les trois jours, le nombre de personnes infectés par le nouveau coronavirus double dans l'état de New York. Un État qui compte 60% des personnes touchées par le Covid-19 aux États-Unis et qui est en train de devenir, selon l'OMS, l'épicentre de la pandémie. Le gouverneur de New York s'inquiète.

Un pic plus haut que prévu à venir à New York

25 000 personnes contaminées dans l'État de New York, et le pic est loin d'être atteint. En effet, il devrait se faire d'ici 14 à 21 jours, et les estimations du nombre de malades à ce moment précis ne cessent de croitre. L'État pourrait avoir besoin de 140 000 lits pendant le pic de la courbe, contrairement aux anciennes estimations qui portaient ce nombre à 110 000. Les autorités craignent alors un manque de lits, mais aussi de respirateurs. D'après Andrew Cuomo, le gouverneur de New York, l'État aurait besoin de 30 000 respirateurs et "seul le gouvernement fédéral a le pouvoir de les distribuer." Il a également expliqué qu'il était prêt à mettre l'État "sens dessus dessous pour avoir les lits" dont ils ont besoin.

Une mobilisation nationale

Les efforts se multiplient dès lors pour tenter de palier à ce manque. Un hôpital d'urgence se met en place pour accueillir un maximum de malades, dans un centre de convention. Il devrait ouvrir ses portes la semaine prochaine, avec 1000 lits supplémentaires. De son côté, Donald Trump a lui aussi annoncé envoyer des renforts à New York. Il était accusé de ne pas aider cet État parce qu'il n'aimait pas Andrew Cuomo, le gouverneur. Le Président américain a déclaré que ce n'était que des "Fake news", et qu'il venait d'envoyer 4000 respirateurs.

Parallèlement, Donald Trump a expliqué vouloir réouvrir le pays et ses commerces d'ici Pâques, à savoir le 12 avril. Il met en avant les dommages sur l'économie qu'un confinement trop long pourrait causer. "Aucun Américain ne va dire d'accélérer l'économie au prix de vies humaines" a quant à lui déclaré Andrew Cuomo, ajoutant que "le premier job est de sauver des vies.". 

La ville de New York est désormais vide, et les autorités ont conseillé à tout le monde de se mettre immédiatement en quarantaine pour quatorze jours. L'État de New York compte aujourd'hui 210 décès liés au coronavirus.