MENU
Accueil
Netflix veut faire payer le partage de compte
Écouter le direct
Netflix veut faire payer le partage de compte - (photo : Venti Views / Unsplash)
Netflix veut faire payer le partage de compte - (photo : Venti Views / Unsplash)

Netflix veut faire payer le partage de compte

Netflix envisage de mettre fin à une mauvaise habitude prise par ses abonnés, et ça risque de ne pas vous faire plaisir.

Tout le monde a déjà eu un compte Netflix qui appartient à une autre personne : ami, famille, ex, etc. Sauf que cette pratique n'est pas du goût de la plateforme de streaming, qui souhaite faire cesser cela rapidement.

En effet, Netflix veut faire payer un supplément aux utilisateurs qui partagent leurs accès Netflix en dehors de leur foyer. Et ce changement est déjà en phase de test dans plusieurs pays. Le groupe américain a décidé de lancer son test au Chili, au Costa Rica et au Pérou. Les abonnés doivent s'acquitter d’une somme en plus de leur abonnement mensuel (environ 3 dollars au Chili, 2,99 dollars au Costa Rica et environ 2,12 dollars au Pérou) pour pouvoir ajouter deux comptes supplémentaires à leur profil.

Une décision suite à un ralentissement de la croissance ?

Si cette décision n'a pas encore été prise dans le monde entier, elle s'explique probablement par le ralentissement de la croissance de Netflix, après l'arrivée de nombreux concurrents sur le marché. En effet, en janvier 2022, la plateforme annonçait avoir 221,8 millions d’abonnés à travers le monde. Netflix a revu ses objectifs à la baisse, désormais l'entreprise espère obtenir 2,5 millions de nouveaux clients ce trimestre, contre 8,3 millions à la fin de l'année 2021, comme le rapporte Journal du Geek.

Dans un communiqué, Chengyi Long, à la direction de l’innovation produits chez Netflix explique : "Bien que ces offres famille aient été extrêmement populaires, elles ont également créé une certaine confusion quant à la manière dont un compte Netflix peut être partagé. En conséquence, les comptes sont partagés entre les ménages, ce qui a un impact sur notre capacité à investir dans de nouveaux programmes télévisés et films pour nos membres."