MENU
Accueil
Netflix va payer des impôts en France
Écouter le direct
SOPA Images / Contributeur
SOPA Images / Contributeur ©Getty

Netflix va payer des impôts en France

À partir de janvier, Netflix va déclarer en France ses revenus tirés de ses activités françaises. C'est peut-être un détail pour vous mais pour Bercy, ça veut dire beaucoup ! Beaucoup d'argent va tomber dans les caisses de l'état français.

Netflix change de politique fiscale et entamera l'année 2021 en déclarant au fisc français ses revenus tirés de ses activités françaises, estimés à 800 millions d'euros. Ainsi,la plateforme américaine aux 195 millions d'abonnés devrait payer une dizaine de millions d'euros d'impôts à l'administration fiscale.

Contacté par le magazine Capital, un porte-parole de Netflix a confirmé ce changement : "Nous apportons des modifications à notre structure d'entreprise pour mieux refléter la  croissance de nos activités en France__. A compter de 2021, les revenus générés par nos abonnés français seront déclarés en France, et nous paierons l'impôt sur les sociétés en conséquence." 

Et la volonté de Netflix de s'engager sur le territoire français : "Après l'ouverture de notre bureau à Paris en janvier 2020 et le lancement de plus de 20 films et séries réalisés localement, cette évolution confirme notre engagement de long terme aux côtés des industries créatives françaises.__"

Concrètement, jusqu'à présent, les abonnés français de Netflix étaient facturés depuis les Pays-Bas, où le siège européen de Netflix est installé sous le nom de Netflix International BV, une société néerlandaise. Ce qui a permis à la plateforme de ne déclarer que 26 millions d'euros de revenus l'année passée et a versé seulement 500.000 euros d'impôt sur les sociétés.

A compter de janvier 2021, les nouveaux abonnés signeront un contrat avec Netflix Services France SA, une société immatriculée dans l’Hexagone.

Cette nouvelle structure fiscale permettra à Netflix d'assoir sa légitimité en France. L'entreprise a ouvert un bureau à Paris et verse une taxe au cinéma français. Autre changement à venir, la plateforme devra investir jusqu'à un quart de son chiffre d'affaires dans des productions tricolores.

Netflix va étendre ce modèle à d'autres pays européens, cela a déjà été confirmé pour les abonnés espagnols.