MENU
Accueil
N.O.S de PNL sort de son silence et apporte son soutien à la Palestine
Écouter le direct
N.O.S de PNL dans le clip "À l'Ammoniaque"
N.O.S de PNL dans le clip "À l'Ammoniaque"

N.O.S de PNL sort de son silence et apporte son soutien à la Palestine

Peu présent sur les réseaux sociaux, N.O.S a publié une longue story Instagram dans laquelle il s'exprime sur la situation au Proche-Orient.

Le conflit en cours au Proche-Orient s'aggrave. On relève au moins 120 Palestiniens et 8 Israéliens tués après les bombardements de la bande Gaza par l'armée israélienne en réponse aux tirs de roquettes sur Israël par le Hamas. Pour dénoncer cette situation, le rappeur N.O.S de PNL est sorti d'un long silence. Sur les réseaux sociaux, il a publié un texte de soutien au peuple palestinien.

Tout au long de son message, l'artiste appelle à la paix : "Nous aimons tous le monde, tout être humain, de toutes origines. Ce qui nous donne le droit de dénoncer tout être humain peu importe l'origine, faisant du mal, causant la terreur et la mort. C'est pourquoi je dénonce ces actes abominables." 

N.O.S ajoute également qu'il aimerait pouvoir faire plus afin d'aider : "je me sens impuissant et lâche. [...] j'aimerais que nous soyons, s'il vous plaît, tous sensibles au sort de ces pauvres gens, les hommes, femmes et enfants de Palestine." il ajoute également : "J'aimerais faire plus, j'espère que nous pourrons tous faire plus un jour inch'Allah pour aider, supporter, partage la peine et la misère de quelqu'un d'autre que nous. Pour l'instant, on commence par prendre la parole et on participe à faire savoir au monde ce qu'il se passe." 

Le message de N.O.S est disponible en intégralité ci-dessous.

Le texte de N.O.S publié dans sa story Instagram ce vendredi 14 mai 2021
Le texte de N.O.S publié dans sa story Instagram ce vendredi 14 mai 2021

L'ONU se réunira dimanche

Une réunion virtuelle du conseil de sécurité de l'ONU se tiendra dimanche, dans le but de trouver des solutions rapides pour essayer de mettre fin à la crise et aux hostilités, dont les civils sont malheureusement les premières victimes. Aussi, le secrétaire général de l'organisation, Antonio Guterres, a appelé jeudi soir à "une désescalade et une cessation des hostilités immédiates à Gaza et en Israël".