MENU
Accueil
Mineurs isolés : 10 départements portent plainte contre Zemmour
Écouter le direct
Eric Zemmour
Eric Zemmour ©AFP

Mineurs isolés : 10 départements portent plainte contre Zemmour

Plusieurs départements gérés par des partis de gauche s’unissent pour dénoncer les propos polémiques prononcés par Eric Zemmour sur le plateau de CNews.

Le 30 septembre sur le plateau de la chaîne privée CNews, Eric Zemmour avait qualifié les mineurs isolés de "voleurs", d'"assassins", et de "violeurs". Ces paroles ont provoqué une grosse polémique sur les réseaux sociaux et une vive critique de la part de personnalités politiques et d’associations de lutte contre le racisme et la discrimination telles que la Licra ou SOS Racisme.

La Loire-Atlantique, le Gers, les Landes, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Orientales, le Finistère, la Meurthe-et-Moselle, la Haute-Vienne, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne ont déposé plainte contre Eric Zemmour suite à ces propos. Sur ces 10 départements, neuf appartiennent au Parti Socialiste et un au Parti Communiste Français (Val-de-Marne).

En France, ce sont les départements qui supportent la quasi-totalité des financements liés à la prise en charge de ces mineurs étrangers non accompagnés. Ils savent qui sont réellement ces mineurs isolés puisqu’ils sont sur le terrain et les côtoient directement. 

Adrien Taquet le secrétaire d’Etat en charge de l’Enfance et des familles, a rappelé cette connaissance du terrain lors d’un déplacement en Meurthe-et-Moselle : "Les propos tenus par cet éditorialiste sont tout bonnement scandaleux. Nous les avons dénoncés. Ils sont très loin de ce que je vois sur le terrain."

De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "incitation à la haine raciale".