MENU
Accueil
McDonald's mis en cause pour harcèlement sexuel systématique
Écouter le direct
Un restaurant McDonald's à Strasbourg (Photo : Frederick Florin)
Un restaurant McDonald's à Strasbourg (Photo : Frederick Florin) ©AFP

McDonald's mis en cause pour harcèlement sexuel systématique

Une union de syndicats a décidé de mener une action devant l'OCDE contre le géant du fast-food McDonald's. Elle l'accuse de ne pas être parvenu à endiguer le harcèlement sexuel au sein de ses restaurants.

Des syndicats ont porté plainte auprès d'un centre néerlandais de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Les Pays-Bas ont été choisis pour déposer cette plainte car "les entités de McDonald's basées aux Pays-Bas jouent un rôle central dans les opérations européennes de l'entreprise" d'après le communiqué publié sur le site de l'IUF, le Syndicat international des travailleurs de l'alimentation.

Des investisseurs impliqués

La plainte déposée ne vise pas uniquement McDonald's, mais aussi deux investisseurs majeurs de la firme internationale. Ainsi, APG Asset Management aux Pays-Bas, qui s'occupe de fonds d'investissement et la Norges Bank, banque centrale de la Norvège, sont aussi mis en cause. Ces deux entités détiendrait 1,7 milliard de dollars chez McDonald's. D'après la coalition syndicale, "ces investisseurs majeurs auraient dû être alertés des problèmes de harcèlement sexuel et avoir pris des mesures appropriées."

Différents témoignages de harcèlement sexuel

L'union syndicale a recueilli de nombreux témoignages d'employés de chez McDonald's partout dans le monde qui auraient été victimes de harcèlement sexuel sur leur lieu de travail. Parmi les pays concernés, on retrouve notamment la France, l'Australie, le Royaume-Uni, le Brésil, le Chili, la Colombie ou encore les États-Unis. Ces témoignages vont de "commentaires vulgaires à des agressions physiques." 

D'après la plainte, McDonald's se dédouane de cette plainte car selon le groupe, 90% des restaurants sont franchisés.