MENU
Accueil
Matthieu Kassovitz considère que les salles de cinéma ne sont "absolument pas essentielles"
Écouter le direct
Mathieu Kassovitz assiste à la projection du film "Les Misérables" lors du 72ème Festival de Cannes le 15 mai 2019 -Laurent KOFFEL-
Mathieu Kassovitz assiste à la projection du film "Les Misérables" lors du 72ème Festival de Cannes le 15 mai 2019 -Laurent KOFFEL- ©Getty

Matthieu Kassovitz considère que les salles de cinéma ne sont "absolument pas essentielles"

Interviewé sur BFMTV au sujet de la fermeture prolongée des lieux culturels, le réalisateur s’est exprimé sur les salles de cinéma, vouées à disparaître selon lui.

Pour Mathieu Kassovitz, les salles de cinéma ne sont "absolument pas essentiels". Le mot est lâché. Interrogé sur BFMTV à propos de la fermeture prolongée des lieux non essentiels, le réalisateur a plutôt cherché a relativiser sur la situation sanitaire et ses conséquences. 

En effet, depuis les annonces du premier ministre Jean Castex, jeudi 10 décembre, le monde de la culture bouillonne de colère. La réouverture des salles de cinéma, théâtres et autres lieux culturels, initialement prévu pour le 15 janvier ne réouvriront finalement qu’a partir du 7 janvier 2021. 

On aurait pu attendre de la part du réalisateur et acteur, une certaine forme d’indignation, pourtant celui-ci a préféré dénoncé une forme "d’ego mal placé".

"Vous avez la télé, vous pouvez regarder des films à la maison", affirme sur BFMTV Mathieu Kassovitz, qui constate que "le cinéma n'est plus essentiel comme il a pu l'être à une époque". "Les salles de cinéma sont voués à disparaître et le virus fonctionne comme un accélérateur". conclut-il tristement.