MENU
Accueil
Marion Maréchal: "Je n'ai pas à m'excuser en tant que blanche et en tant que française"
Écouter le direct
Marion Maréchal au "National Conservatism Conference" à Rome en février 2020 (Photo : Alberto Pizzoli)
Marion Maréchal au "National Conservatism Conference" à Rome en février 2020 (Photo : Alberto Pizzoli) ©AFP

Marion Maréchal: "Je n'ai pas à m'excuser en tant que blanche et en tant que française"

L'ancienne députée du Rassemblement s'est exprimée ce 10 juin à propos de la mort de George Floyd et du mouvement Black Lives Matter.

Marion Maréchal a publié une vidéo IGTV sur son compte Instagram ce mercredi 10 juin, dont elle a partagé une partie sur Twitter. Elle a décidé de prendre la parole au sujet de l'Affaire George Floyd, l'Affaire Adama Traoré, le mouvement Black Lives Matter et le "privilège blanc". Elle explique notamment refuser de mettre un genou à terre et de voir les statues se faire détruire.

"Je n'ai pas à m'excuser en tant que blanche et que française (...) pour la mort d'un afro-américain aux États-Unis. Je n'ai pas à m'excuser pour la mort d'un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle." Elle décrit cette vidéo elle-même comme un "coup de sang" et partage des propos fermes et un point de vue affirmé sur les différents rassemblements contre le racisme qui se multiplient dans le monde depuis la mort de George Floyd. Elle dit alors refuser "de "mettre un genou à terre" et de laisser mon pays devenir le terrain des militants "antiracistes"." Elle dénonce également la destruction des statues, faisant référence à celles de Léopold II à Bruxelles par exemple ou de Churchill à Londres.

En ce qui concerne l'Affaire Adama Traoré, Marion Maréchal s'exprime rapidement en disant que la mort est "accidentelle" et qu'elle "a eu lieu à la suite d'une interpellation qui n'était pas lié, c'est important de le rappeler, à sa couleur de peau mais au crime qu'il aurait commis, lui, d'ailleurs et une partie de sa famille manifestement." Pour rappel, le procès n'a pas encore eu lieu et des expertises médicales se confrontent encore pour déterminer la cause exacte de la mort d'Adama Traoré. Ces propos interviennent alors qu'une nouvelle manifestation est organisée par le comité La vérité pour Adama samedi 13 juin à Paris. 

Comme à de nombreuses reprises, cette prise de parole de Marion Maréchal a fait réagir sur les réseaux sociaux. Pour exemple, le tweet de cette femme qui fait se confronter les propos d'aujourd'hui de Marion Maréchal et ceux tenus par l'extrême droite en cas d'attentat islamiste en France.