MENU
Accueil
Marianne pleure : une gigantesque fresque détournée par un crew
Écouter le direct
Détournement de la Marianne d'Obey (Hiya!)
Détournement de la Marianne d'Obey (Hiya!)

Marianne pleure : une gigantesque fresque détournée par un crew

Sur la plus grande Marianne de France, des larmes de sang et une devise : Marianne pleure.

Dans la nuit de dimanche à lundi 14 décembre, la fresque de l’artiste Obey représentant la célèbre allégorie aux couleurs du drapeau tricolore a été détournée. La devise "Liberté, Egalité, Fraternité" barrée par le collectif anonyme et remplacée par "Marianne pleure". Des larmes de sang ont également été rajoutées sur son visage. 

C’est le site Hiya qui a publié une photo de cette gigantesque fresque du 13ème arrondissement peinte sur un immeuble à l'angle de la rue Nationale et du boulevard Vincent Auriol. Un acte qui a une signification politique particulière quand on sait qu’une réplique de l’œuvre est présente dans les bureaux d’Emmanuel Macron. Celle-ci ayant été offerte au président par l’artiste lui-même. 

Hiya! explique que le collectif anonyme responsable du détournement lui a envoyé lundi au petit matin une photo de l'œuvre ainsi qu'un texte de revendication. Celui-ci se situe dans le sillage du mouvement Concorde qui appelait à "la résistance citoyenne et artistique" pour dénoncer, rappelle le site, "les violences policières, les détournements de la laïcité et les inégalités en tout genre".