MENU
Accueil
Livestreams : la Sacem compte rémunérer les artistes
Écouter le direct
Siège social de la Sacem - Paris (Photo : Garo / Phanie)
Siège social de la Sacem - Paris (Photo : Garo / Phanie) ©AFP

Livestreams : la Sacem compte rémunérer les artistes

La Sacem a trouvé cette solution pour palier les manques à gagner des artistes face à l'annulation des concerts.

Alors que les festivals et autre concerts sont annulés au moins jusqu'à la fin de l'été, les artistes confinés ont trouvé une autre façon d'interpréter leurs titres devant leurs fans : les livestreams. Ces derniers se multiplient depuis le début du confinement. On a pu voir par exemple le live spectaculaire de Travis Scott sur Fortnite ou encore celui de Swae Lee sur Instagram. Seulement, jusqu'à aujourd'hui, les lives sur les réseaux sociaux ne rapportaient rien aux artistes. La Sacem compte désormais les rémunérer.

La Sacem l'a annoncé dans un communiqué en début de semaine : les lives sur YouTube, Instagram et Facebook pourront bientôt être rémunérés. Les artistes pourront déclarer sur leur espace Sacem à partir du 1er juin 2020 les lives qu'ils ont réalisé sur ces plateformes depuis le 15 mars dernier. "Des contrats sont en cours de négociation avec d’autres plateformes" détaille la société.

Pour les artistes, il faudra donc communiquer la date de diffusion du livestream ou encore le nom des titres interprétés par exemple. La rémunération se fera ensuite en fonction de la durée du live et un complément sera versé en fonction du nombre de personnes l'ayant visionné.

À la suite de la crise du Covid-19 et donc à la reprise des concerts, la Sacem compte bien faire perdurer cette rémunération, mais en l'adaptant. 

Attention, pour en bénéficier, il faut bien sûr être inscrit à la Sacem.